Windows in the car

Pour contrer Carplay (Apple), Microsoft développe sa solution pour intégrer les smartphones dans le véhicule. Elle s’appuie sur le standard MirrorLink (utilisé aussi par Android et Blackberry).

Les Windows Phones ne sont pas aussi répandus que les iPhone et autres mobiles Android, mais la firme de Redmond ne tient pas à rester en retrait dans le domaine de la voiture connectée. C’est même un univers qu’elle connaît bien, en tant que partenaire de Fiat (Blue & Me) et Ford (SYNC) pour des solutions à base de reconnaissance vocale et intégrant aussi bien les mobiles que les clés USB et les périphériques. C’est aussi du Windows que l’on trouve à bord des Autolib’.

Pour revenir aux smartphones, le géant de l’informatique a jugé bon de se baser sur le standard MirrorLink, agréé par bon nombre de constructeurs. Un choix logique, car la technologie a été inventée par Nokia (dont les mobiles ont été revendus à Microsoft) et que HTC fait partie du consortium. Le concept consiste donc à connecter par ce biais un terminal Windows 8 au système multimédia d’une voiture. L’utilisateur retrouvera alors le contenu de son appareil et l’interface de Windows avec les tuiles dynamiques. Depuis l’écran tactile de la voiture, il pourra accéder à la navigation GPS, à la musique, à ses messages ou aux fonctions de téléphonie.

Seule nuance : l’éditeur a prévu un onglet MarketPlace. Il sera donc possible de commander des applications pour le véhicule, directement depuis le tableau de bord. Des applis qui seront a priori ouvertes à des parties tierces.

La firme fondée par Bill Gates souhaitera sûrement faire aussi la différence par Cortana, son assistante virtuelle destinée à rivaliser avec Siri d’Apple et Google Now.

On ignore pour le moment à quelle échéance la technologie sera prête.

Copyright Carfutur.com