Citroën vient de frapper un grand coup en annonçant un partenariat entre son portail de mobilité Multicity et  Zilok, le pionnier de la consommation collaborative en France.

Zilok met en relation les particuliers qui veulent louer à d’autres particuliers les objets les plus courants voire les plus insolites ainsi que leur voiture personnelle via Zilok auto. Grâce à Zilok, Multicity enrichit ainsi son offre commerciale et propose désormais à ses membres la location automobile entre particuliers en plus des offres de covoiturage, de location courte durée, de réservation de billets de train ou de voyages. Citroën améliore encore son image de constructeur innovant avec des produits automobiles d’avant garde mais aussi en expérimentant des concepts nouveaux de mobilité.

Au delà de ce partenariat qui représente une très belle opération pour Zilok, Citroën propose une offre de location moyenne durée  de sa C0 à 90 € par mois sur 23 mois et 20 000 km, sans apport, et sans contrainte apparente.  Cette offre est destinée à promouvoir le véhicule électrique et les nouveaux modes de consommation automobile comme la location entre particuliers.

La viabilité du modèle économique de cette offre laisse dubitatifs les observateurs avertis. Pour 90 € par mois (hors assurance tout de même), un particulier peut donc avoir à sa disposition une C0 pendant 23 mois. En contre partie, il est invité à s’inscrire sur Multicity et à proposer à d’autres particuliers la location de sa voiture, mais il n’est pas tenu d’accepter les demandes de location qui pourront lui être adressées. Au cas où il accepterait une demande, le « propriétaire » de la C0 devrait reverser une commission à Citroën. Citroën espère ainsi rentabiliser son modèle économique.

En tout cas, cette opération est un montage marketing astucieux ainsi qu’une belle opération de communication pour les deux parties prenantes, Citroën et Zilok. Elle est aussi une bonne opération commerciale en permettant à Citroën de mettre des véhicules électriques à la route et d’atténuer le relatif échec commercial de sa C0 (16 immatriculations en mai). D’après le site Multicity, l’offre est limitée à 200 voitures et prend fin le 21 juillet prochain.

En revanche, est-ce vraiment un bon service rendu au marché automobile et au marché de la location (courte ou longue) ? car cette opération finit de détruire dans la tête des consommateurs tout référentiel de prix justes et cohérents. Les constructeurs ne sont-ils pas déjà les premières victimes de cette guerre des prix affichée ?

Copyright carfutur.com