C’est le pronostic de l’Öko Institut, basé à Fribourg et spécialisé dans le développement durable. Symbolique, même s’il ne représentera que 2 % du parc automobile, ce chiffre sera surtout atteint grâce à la dynamique enclenchée par les particuliers. La part des entreprises ne devrait représenter que 4 % en 2020 et 14 % en 2030 pour les VE. Comment expliquer une telle différence, alors que l’on a tendance à dire que ce sont surtout les flottes qui devraient entraîner le marché ?

L‘institut, qui a interrogé plus de 30 gestionnaires de flottes, note que la notion de performance environnementale des véhicules est de plus en plus importante au moment du choix. Un cinquième des décideurs déclare même vouloir dépenser jusqu’à 20 % de plus pour disposer de flottes vertes en entreprise. Mais justement, le surcoût est bien plus élevé aujourd’hui. L’Öko Institut estime que le différentiel tombera à 20 % en 2020 et que le coût sera égal en 2030. A cette date, le choix du véhicule électrique sera plus évident. Car, si les coûts des véhicules électriques sont plus élevés au départ, leurs frais de fonctionnement réduits devraient les rendre plus compétitifs. Les calculs ont été établis sur la base des 13 000 km par an que parcourent en moyenne ces véhicules.

L’enquête auprès des entreprises révèle aussi que l’autonomie limitée (qui empêche les grandes distances) est un moindre problème pour les gestionnaires de flottes, de même que le temps de recharge relativement long. Les interviews ont été menées dans le cadre d’un projet de recherche, en marge de l’opération e-Mobility à Berlin. L’Öko Institut a notamment évalué la flotte des 150 Smart électriques déployées à Berlin, afin de mieux comprendre leur impact sur l’environnement.

En conclusion, l’Institut relève que si ce million de véhicules arrive à se charger avec uniquement de l’électricité produite à partir d’énergies renouvelables en 2030, alors il sera possible d’économiser environ 0,75 million de tonnes de CO2 par an. Soit, l’équivalent de 1 % des émissions de toutes les voitures particulières en Allemagne.

 

Copyright carfutur.com