Avec la Yaris HSD et la Prius+, la marque japonaise entend profiter de l’effet nouveauté pour augmenter ses parts de marché en entreprise.

L’évènement est bien sûr l’arrivée de la Yaris hybride fin mai. Ce modèle 5 portes de 100 ch ne consomme que 3,5 L/100 km et ne rejette que 79g de CO2 par km. Toyota a choisi de la positionner à 19 000 euros pour les entreprises (bonus de 400 euros déduit), avec un équipement très riche. La Yaris Hybride Business ajoute de série le régulateur de vitesse, l’allumage automatique des phares, l’essuie-glace à détecteur de pluie, le système Touch & Go (GPS avec cartographie Europe) et le radar de recul à 4 capteurs à une liste d’équipement qui comprend déjà sept airbags, l’ABS avec répartiteur électronique de la force de freinage et aide au freinage d’urgence, le contrôles de stabilité et les phares antibrouillard .

Prévue plus tard en juin, la Toyota Prius+ est comme son nom l’indique plus longue (+ 13,5 cm), plus large (+ 3 cm) et plus haute (+ 8 cm) que le modèle classique. Ce qui lui permet d’accueillir sept adultes sur trois rangées (avec 7 sièges indépendants), avec à la clé plus de volume intérieur et un plus grand coffre. La Prius + apporte un autre plus par rapport à sa grande soeur : une batterie à lithium-ion de 37 ch logée sous la console centrale, entre les sièges avant. C’est la première batterie de ce type montée sur une hybride Toyota non rechargeable. D’autre part, son aérodynamisme plus soigné lui permet d’abaisser la consommation à 4,3 L/100 km et d’atteindre ainsi un taux de CO2 de 96 g/km, sans équivalent dans la catégorie.

En raison de ces améliorations, Toyota demande un supplément. Une version exclusive pour les entreprises, Prius+ Business est proposée à 33.600 € (avec jantes 16’’) ou 34.000 € (jantes 17’’), bonus de 100 euros déduit. Elle intègre le système Toyota Touch & Go Plus (avec en prime la navigation avec cartographie Europe, la visualisation 3D et la reconnaissance vocale), et un radar de recul à 4 capteurs en plus de sept airbags, les contrôles de motricité et de stabilité, l’ABS avec répartiteur électronique de la force de freinage et aide au freinage d’urgence, la climatisation automatique, les essuie-glaces à détecteur de pluie, le régulateur de vitesse, le système Toyota Touch, le démarrage sans clé, l’affichage tête haute, la caméra de recul, les commandes au volant Touch Tracer, les projecteurs antibrouillard et le toit panoramique avec velum électrique.

La marque japonaise propose également aux entreprises le choix des versions Active, Dynamic et Lounge (suréquipée avec en prime l’allumage automatique des phares, les phares avant à LED avec lave-phares, le rétroviseur intérieur électrochrome, les sièges avant chauffants, le système audio JBL premium avec 8 haut-parleurs, le système de navigation à écran couleur tactile 7’’, le régulateur de vitesse adaptatif ACC couplé au système de sécurité pré-collision PCS et les vitres latérales avant hydrophobes).

Pour ces deux modèles, les entreprises bénéficient de l’exonération de la taxe sur les véhicules de société (TVS) durant les 24 premiers mois de détention.

Copyright carfutur.com