Skoda_Yeti_087

La marque tchèque a procédé à un restylage de son SUV urbain. Un modèle qui en profite pour intégrer quelques évolutions techniques.

Plus de 10 000 Yeti sillonnent déjà les routes de France. Un score plus qu’honorable pour un véhicule qui a les dimensions d’une berline compacte, le volume intérieur d’un monospace et le look d’un 4X4. Pour cette nouvelle mouture, Skoda a décidé d’offrir le choix entre deux versions : le Yeti classique (au look plus urbain) et le Yeti outdoor (qui se veut un baroudeur). C’est ce dernier que nous avons eu l’occasion de tester en mode tout-terrain. En configuration 4X4 (un tiers des ventes), le SUV tchèque se voit équipé d’un coupleur Haldex de 5ème génération.  Ce système, basé sur un embrayage à commande électro-hydraulique, permet de transférer jusqu’à 90% du couple aux roues arrière en fonction des conditions d’adhérence. Il tient compte aussi de la vitesse et du style de conduite. Nous avons pu jauger de ses qualités sur la piste d’essais militaire de Satory, près de Versailles. Le Yeti peut grimper une côte à 40 %, une fois l’ESC et l’antipatinage désactivés. Il peut aussi descendre une pente très raide avec le mode « offroad » qui maintient la vitesse à moins de 20 km/h en première (sans action sur le frein et l’accélérateur).

Ceux qui ne veulent pas sortir des sentiers battus peuvent toujours se contenter des deux roues motrices. Ils apprécieront sans aucun doute l’Optical Parking Assistant, qui n’est autre qu’une caméra de recul. Elle peut se combiner avec le Park Assist bien connu du groupe Volkswagen et qui permet de gérer les manœuvres en mode semi-automatique. Nous avons pu mesurer lors des essais routiers la qualité du GPS et de la connectivité (iPhone avec iOS 7 bien reconnu par le véhicule). Skoda propose même en option un détecteur de fatigue, comme sur le VW Tiguan. Autre atout : le système Varioflex qui permet de moduler à volonté l’habitacle, avec des sièges qui coulissent et se rabattent.

TSI

iOS7

Du côté des motorisations, le TSI connaît un succès croissant avec une gamme 1,2 L et 1,4 L de 105 à 122 ch. Mais, c’est avec le diesel que Skoda compte séduire les entreprises. Une version Greenline Business est proposée avec un 1,6 L TDI 105 ch avec Stop & Start, un GPS Europe, la connexion Bluetooth, un régulateur de vitesse et un ordinateur de bord grand écran.

A noter que le Yeti peut être personnalisé, sur l’exemple du Captur, avec des toits de couleur.

Copyright Carfutur.com