A Schwarzenegger 2 FCV

De passage à Paris pour parler du climat, Terminator a visité quelques stands au Mondial de l’Automobile en compagnie de Nicolas Hulot. Il a privilégié les solutions en faveur de la mobilité durable.

Au nom du R20 (Regions for Climate Actions), dont il est le Vice-Président, Arnold Schwarzenegger s’est rendu à Paris pour rencontrer le Président François Hollande. L’ordre du jour était la préparation de la prochaine conférence mondiale sur le climat que la capitale française accueillera en octobre 2015. L’ancien gouverneur de Californie n’a bien sûr pas résisté à la tentation de se rendre au Mondial de l’Automobile, où l’on peut constater une évolution sous les capots.

Schwarzy a débuté sa visite par le stand de Venturi et celui de la FIA, où il a pu admirer la Formule E. Il s’agit de cette compétition de monoplaces électriques qui a débuté en septembre dernier en Chine et qui se dispute en dix manches à travers le monde (sauf en France !, malgré le fait que les voitures soient conçues et assemblées chez nous). Il a ensuite rencontré les constructeurs français, où le programme 2 L/100 km lui a été présenté à travers les trois concept cars que sont la Peugeot 208 et la Citroën C4 Cactus avec motorisation HYbridAir et la Renault Eolab hybride rechargeable. Un détour par chez Michelin lui a permis aussi de découvrir les nouveaux pneus verts « tall and narrow » adaptés aux véhicules à faible consommation.

Terminator s’est ensuite rendu chez Toyota. Il y a vu le concept CH-R préfigurant un futur SUV hybride, le fameux i-Road électrique et à trois roues (qui tourne en autopartage à Grenoble), mais surtout la berline FCV à hydrogène. Un choix énergétique qui a dû lui faire plaisir. On se souvient qu’à l’époque où il était gouverneur, Schwarzenegger a beaucoup poussé pour faire construire des stations à hydrogène (un programme est d’ailleurs en cour en Californie). Il avait d’ailleurs fait aménager aussi un Hummer avec une pile à combustible.

De tous les constructeurs présents, et si on fait abstraction de Hyundai qui présente un exemplaire de présérie (avec l’ix35 Fuel Cell), Toyota est le seul à exposer un nouveau modèle. Sa berline FCV doit en effet être lancée en avril prochain au Japon, puis dans le courant de l’été aux Etats-Unis (et en particulier en Californie). L’Europe ne sera concernée qu’en 2016, et encore pour des marchés prioritaires comme l’Allemagne et la Scandinavie. La voiture, qui capitalise sur 20 ans de recherches, permet de parcourir près de 500 km en mode zéro émission et refait le plein en 3 mn.

La France, qui se trouvera sous le regard du monde entier dans un an pour le climat, n’a pour le moment que des véhicules électriques qui se vendent beaucoup moins que prévu, quelques hybrides diesel et accuse un retard de plusieurs années sur l’hybride rechargeable. Et encore plus dans l’hydrogène qu’elle continue d’ignorer.