Mercedes intelligent drive

Alors qu’Arnaud Montebourg annonce un programme sur la voiture à pilotage automatique, dans le cadre des 34 projets pour la France industrielle de demain, l’Allemagne avance à fond sur la conduite autonome. A commencer par Mercedes.
Si la firme à l’étoile propose déjà des aides à la conduite et un système permettant à la voiture de « prendre la main » sur l’accélérateur, le frein et le volant dans les bouchons, sur la nouvelle Classe S, un prototype fait encore mieux. Mercedes a en effet dévoilé au salon de Francfort la S500 Intelligent Drive. Ce véhicule a pu parcourir sans intervention humaine un trajet de 100 km entre Mannheim et Pforzheim, 125 ans après l’exploit de Bertha Benz (l’épouse de Carl Benz) qui avait été la première à l’époque à conduire sur une longue distance.
Par rapport à une Classe S de série, la S500 Intelligent Drive a subi quelques modifications. Ainsi, la largeur de base (écart entre les deux objectifs) de la caméra stéréo a été augmentée afin de lui permettre de détecter des objets plus éloignés parallèlement au radar longue portée. Par ailleurs, deux radars longue portée supplémentaires ont été intégrés sur les côtés du pare-chocs avant pour permettre la détection précoce de véhicules arrivant de la gauche ou de la droite dans les carrefours. Un autre radar longue portée surveille la circulation en aval. Quatre radars de proximité logés aux quatre coins du véhicule améliorent le balayage des zones proches et la détection d’autres usagers de la route. Derrière le pare-brise, une caméra couleur disposant d’un angle d’ouverture de 90 degrés est affectée à l’observation des feux tricolores. Enfin, une autre caméra est orientée vers la lunette arrière et la zone située en aval. Elle sert à localiser le véhicule dans son environnement à l’aide de caractéristiques connues qui ont été préalablement enregistrées sur une carte digitale. La comparaison entre l’image saisie à l’instant T et celles déjà enregistrées permet au système embarqué de localiser la voiture avec davantage de précision qu’avec le seul GPS.
Voir la vidéo :

Pour parcourir en mode autonome l’itinéraire jadis emprunté par Bertha Benz, Mercedes-Benz a établi, avec la collaboration de l’Institut de technologie de Karlsruhe (KIT) et de la société HERE*, une carte numérique spécifique en trois dimensions du trajet entre Mannheim et Pforzheim. Outre le tracé de la route, cette carte, qui doit répondre à des critères de précision bien spécifiques, recense le nombre et la direction des voies de circulation, les panneaux de signalisation routière ainsi que la position des feux tricolores. La disponibilité de telles cartes est une condition nécessaire et indispensable à la conduite autonome. Le constructeur allemand et HERE entendent poursuivre à l’avenir leur coopération dans le domaine du développement de cartes numériques 3D intelligentes destinées aux véhicules autonomes.
Voir les photos de la S500 Intelligent Drive au salon de Francfort :

Copyright Carfutur.com