Tous ceux qui ont fait un tour par le Salon de l’Auto à Paris ont été surpris par l’omniprésence des solutions Apple : l’iPad, l’iPhone ainsi que l’iMac sont partout. Certains nostalgiques l’espace d’un instant ont pu se croire à une Apple expo.

Le phénomène n’a d’ailleurs pas échappé au Financial Times Deutschland qui consacre un papier complet sur l’intérêt grandissant des constructeurs automobiles pour les solutions d’Apple. Car si l’iPad et l’iPhone servent à faire la promotion des véhicules présentés, ils se trouvent également au coeur de plusieurs concepts.

Smart (groupe Daimler) et Mini (groupe BMW) ont ainsi chacun présenté un scooter électrique qui nécessite impérativement un iPhone pour fonctionner. En effet, une partie des commandes sont déportées sur le terminal d’Apple, à commencer par le démarrage.

Le concept de BMW


Le concept de Smart


Au sujet de ces concepts, la question pour le designer Paolo Tumminelli est finalement de savoir en quelque sorte quel sera l’accessoire de l’autre. L’iPhone sera-t-il un accessoire du scooter ou le scooter un accessoire de l’iPhone ?

Quoi qu’il en soit, en cherchant à adopter les nouvelles technologies, les fabricants tentent de cibler une nouvelle clientèle qui est semble-t-il moins intéressée que par le passé par les capacités intrinsèques d’une voiture ou d’un scooter. En cela, l’aide d’Apple est extrêmement précieuse.

La patte d’Apple inspire d’ailleurs de plus en plus les constructeurs automobiles, notamment dans les ordinateurs de bord. Mercedes et Audi ont déjà repris par exemple le concept de Cover Flow et discutent justement avec la firme de Cupertino afin de ne pas enfreindre sa propriété intellectuelle. On ignore si l’utilisation d’un tel système fait l’objet d’un accord entre Apple, et les entreprises allemandes mentionnées.

L’un des enjeux à court terme pour les fabricants est de parvenir à intégrer Internet dans leurs véhicules. Conscient qu’il n’y arriverait pas seul, Daimler a ouvert une antenne à Palo Alto. Ce bureau qui emploie 25 personnes a été créé de manière à pouvoir entretenir des contacts réguliers avec Apple, ainsi qu’avec des sociétés comme Facebook et Google. Finalement, l’iCar pourrait finir par voir le jour…

Source : MacGeneration