Lors du prochain salon de Tokyo, deux concepts vont faire parler d’eux car ils font évoluer la mobilité urbaine. Commençons par Nissan qui, avec la Pivo 3, propose une évolution de son célèbre véhicule urbain qui tourne dans un mouchoir de poche. Ce véhicule de moins de trois mètres de long propose trois places, avec un poste de conduite en position centrale. Mais, le point fort vient de ses pneus arrière étroits et ses moteurs intégrés aux roues IWM (in-wheel motors), qui lui confèrent un angle de braquage extrêmement court qui l’autorise à faire demi-tour sur une route n’excédant pas quatre mètres de large.

Autre atout : une fonction de « voiturier automatisé » (« Automated Valet Parking ») qui permet à la Pivo 3 de trouver toute seule une place de stationnement et de s’y garer au sein d’infrastructures spécialement équipées. Une fois garée sur cet emplacement, elle peut en profiter pour se recharger et revenir vers son conducteur sur simple appel depuis un smartphone.

Voir la vidéo :

Sur un plan stylistique, le Q Concept de Suzuki s’inspire nettement du Pivo 3. Mais, il y a quelques nuances. Ce concept se veut une solution de mobilité entre la moto et la voiture. Avec sa longueur hors-tout de 2,5 mètres et une configuration biplace en tandem, ce véhicule au look nettement plus futuriste que le Twizy constitue le véhicule idéal pour les trajets du quotidien dans un rayon d’environ 10 km.

Très manoeuvrable également, le Q-concept peut aussi adopter plusieurs configurations. Par exemple, il peut se doter d’un siège adulte à l’avant et d’un siège deux places pour enfants à l’arrière. Il peut également se transformer en véhicule de livraison avec un siège à l’avant et une aire de chargement à l’arrière. Il offre ainsi d’innombrables possibilités pour les citadins qui bénéficient de toutes les facilités (entreprises, écoles, hôpitaux et autres) à proximité de chez eux.

Voir la vidéo :

Copyright carfutur.com