Subaru moteur.carfutur.comSubaru vient de rappeler près de 50 000 véhicules aux USA, car ils avaient tendance à démarrer tout seuls. En cause : un système de démarrage à distance.
Alors que l’on s’achemine vers l’automatisation de la conduite, les voitures japonaises ont pris une longueur d’avance. Chez Subaru USA, on a constaté que certains modèles (Legacy, Outback, Crosstrek) avaient tendance à démarrer le moteur sans intervention humaine. Il n’y a pourtant ni sorcellerie, ni malice. La cause a été identifiée : il s’agit d’un système de démarrage à distance (Remote Engine Starter) fourni par Audiovox. Un gadget très répandu en Amérique du Nord, où on démarre sa voiture quelques minutes avant de monter à bord par grand froid pour chauffer l’habitacle. Apparemment, le système est trop sensible. Si le conducteur fait tomber la clé chez lui, cette dernière envoie alors un signal aléatoire qui a pour effet de démarrer le moteur. C’est ainsi qu’on se retrouve avec un véhicule zombie qui démarre et tourne au ralenti pendant 15 mn. Et le cycle peut avoir lieu plusieurs fois, jusqu’à ce que la télécommande n’ait plus de piles ou que la voiture n’ait plus de carburant !
L’alerte a été donnée par la NHTSA, car dans un milieu confiné tel qu’un garage, les émanations de monoxyde de carbone représentent un réel danger.
Ce rappel de 47 419 voitures va coûter cher à Subaru qui s’engage à remplacer toutes les télécommandes.
Le plus drôle est que, par un étonnant talent de prémonition, Subaru avait choisi le thème des zombies pour mettre en avant l’Impreza dans un spot TV il y a deux ans.
Voir la vidéo :