iOn_1008WC024

Les chiffres 2014 du contrôle technique intègrent pour la première fois la fonction véhicules électriques ou hybrides.

Cette fonction n’est entrée en application qu’au 1er janvier 2014 et motive une contre-visite en cas de non-conformité. Elle permet donc d’avoir un retour sur les tout premiers véhicules électriques commercialisés sur le marché français. Une statistique encore faible, puisque cette fonction n’a compté que pour 0,40 % des visites techniques.

Ce chiffre se répartit de la façon suivante :

 0,17 % pour une non-conformité de la continuité de masse,

 0,11 % pour une absence pour prise extérieure de la protection de la prise sur véhicule,

 0,06 % pour une détérioration importante de la prise sur véhicule,

0,04 % pour une détérioration importante du (des) coffre (s) a batterie de traction.