Le 28 octobre 2011, Renault inaugurait sa gamme ZE avec la version électrique du Kangoo. Quel bilan, un an plus tard ?

La fourgonnette, fabriquée à Maubeuge, s’est depuis hissée au 1er rang des véhicules électriques en France (catégorie VUL), avec près de 3 000 exemplaires vendus. Il faut dire que ce modèle a été retenu dans le cadre de l’appel d’offres UGAP, remporté en octobre 2011. Ce sont ainsi plus de 15 000 Kangoo Z.E qui ont été commandés par 19 grandes entreprises et collectivités françaises.

Si l’hexagone est le débouché numéro 1, le Kangoo ZE enregistre également des bons résultats en Europe, où sa part de marché est de 28,2 % (résultats à fin septembre, hors Twizy). La fourgonnette électrique est désormais commercialisée dans 15 pays.

Avec au total 5000 ventes à ce jour, les volumes de Kangoo Z.E. contribuent ainsi fortement au leadership de Renault sur le marché du véhicule électrique. Ces immatriculations renforcent également la position de numéro 1 du véhicule utilitaire léger en Europe que la marque au losange détient depuis 1998 avec 15,7% de part de marché à fin septembre.

 On peut aussi rappeler que l’utilitaire a également été plébiscité par la presse qui lui a décerné de nombreuses récompenses, dont le très convoité prix du « International Van of the Year 2012 », remis pour la 1ère fois à un véhicule électrique.

Mais, le Kangoo ZE n’est plus seul. A partir de 2013, il sera face au e-NV200 de l’allié Nissan et aux nouveaux utilitaires de PSA (Citroën Berlingo et Peugeot Partner avec technologie Mitsubishi).

Copyright carfutur.com