Ford Active City paris

Ford a choisi la capitale et en particulier la Place de l’Etoile pour finaliser la dernière version de l’Active City Stop, la technologie de freinage automatique à faible vitesse.

Rien de tel que le monde réel pour valider l’apport d’une technologie. Après avoir développé et testé sur circuit fermé la dernière évolution de ce système (initié par Volvo, à l’époque où Ford en était le propriétaire), les ingénieurs avaient besoin en effet d’un environnement réaliste pour en vérifier les limites. Leur choix s’est naturellement porté sur Paris.

La capitale française est réputée comme l’une des villes les plus stressante pour les conducteurs en raison des bouchons, des carrefours compliqués et des véhicules qui cherchent à se faufiler dans le moindre espace y sont habituels. Elle est même classée parmi les 10 plus encombrées en Europe et compte quelques carrefours légendaires comme la Place de l’Etoile, où convergent pas moins de douze avenues avec priorité à droite !

Autrement dit, des conditions impossibles à reproduire sur un circuit et qui ont tout de suite séduit les équipes de développement de Ford.

Lors du test dans Paris, des voitures équipées de tous les capteurs de l’Active City Stop (mais dont la fonction de freinage automatique était neutralisée) ont été confiées à des conducteurs professionnels et très expérimentés. Les données ont été enregistrées et analysées afin que les ingénieurs puissent savoir quand le freinage aurait été déclenché et s’assurer de ses réactions adaptées. L’objectif est que le système intervienne en cas de risque de collision avec le véhicule précédent et uniquement dans ce cas. Une caméra embarquée permettait de comparer a posteriori la situation détectée par les capteurs aux conditions réelles.

Il faut savoir que les détecteurs de lumière et les capteurs de distance de l’Active City Stop scrutent la route vers l’avant à raison de 50 balayages par seconde. Si le système détecte un risque de collision avec un véhicule précédent qui ralentit ou s’arrête brutalement et que le conducteur ne réagit pas, un freinage automatique est déclenché, accompagné d’une réduction du couple moteur et de l’allumage des feux de détresse.

La nouvelle évolution de l’Active City Stop fonctionne désormais jusqu’à 50 km/h, contre 30 km/h jusqu’à présent. Elle sera disponible pour la première fois sur la nouvelle Focus, en vente en Europe d’ici la fin de l’année.

Copyright Carfutur.com