OSV : la voiture à faire soi-même sur le modèle IKEA

TABBY

C’est une révolution. Née d’une coopération entre l’Italie et la Chine, la première voiture à assembler chez soi et personnalisable repose sur un châssis en open source.
Ce châssis a pour nom Tabby. Il est au cœur de ce véhicule à monter en kit. Complètement flexible, il permet d’élaborer des modèles à 2, 3 ou 4 roues, à 2 ou 4 places, pouvant rouler en ville ou en mode tout-terrain. Le châssis en question s’assemble en moins d’une heure. Il est livré dans des caisses et ne nécessite pas d’outillage particulier. Quel que soit le projet de véhicule, on peut passer commande à partir du site (http://www.osvehicle.com/). L’intérêt, c’est qu’on peut l’assembler dans une seule pièce, par exemple à domicile.
Voir la vidéo :

Et le moteur ? On peut greffer à ce châssis un moteur thermique, hybride, voire électrique. La chaîne de traction électrique est proposée à 1500 € sur le site et la batterie à 700 €. Une motorisation hybride est en projet pour l’hiver 2014. OSV vend aussi les sièges et les roues. Pour le reste, la firme n’impose rien. Le client fait ce qu’il veut au niveau de la carrosserie. Un forum est là pour permettre d’échanger. Les créateurs encouragent même à poster des visuels des projets réalisés à partir de Tabby.
Ce projet se destine plus particulièrement aux pays émergents. Il a un fort potentiel en Afrique, où une énorme partie de la population n’a pas accès à la mobilité. Des petites compagnies peuvent ainsi devenir des constructeurs automobiles à moindres frais. A 2000 € sans moteur, difficile de trouver plus économique.
Les deux fondateurs, Francisco Liu et Ampelio Macchi, ont jeté les bases d’un nouveau modèle : celui de la mobilité légère, à faire soi-même et personnalisable.

Copyright Carfutur.com