Nouvelle VW Pasat by OVE

Avant son lancement en novembre prochain, la berline du constructeur allemand dévoile quelques uns de ses secrets. Ce sera une auto très high-tech, tant sous le capot que dans l’habitacle.

On ne connaît pour le moment de sa ligne que ce croquis, mais à coup sûr la nouvelle Passat sera plus dynamique et aura une apparence plus Premium. Il faut dire qu’elle va intégrer bon nombre de solutions qu’on retrouve généralement sur des modèles de haut de gamme (éclairage intelligent, détection d’obstacles dans l’angle mort, reconnaissance des panneaux, freinage automatique face à des véhicules et des piétons, affichage tête haute, détecteur de fatigue), avec à la clé quelques exclusivités mondiales.

Ainsi, la Passat étrenne un système d’arrêt d’urgence inédit. L’Emergency Assist vient arrêter la voiture, si l’électronique de bord détecte que la personne derrière le volant n’est plus en état de conduire (malaise, fatigue). Le système va alors ralentir progressivement le véhicule, jusqu’à l’arrêt complet, tout en le maintenant dans la file. Les feux de détresse sont activés  même temps, afin de prévenir les usagers qui suivent.

On peut aussi indiquer la présence d’un assistant dans les bouchons. Il permet de laisser la voiture gérer automatiquement l’accélérateur, le frein et le volant dans les embouteillages, en combinant le régulateur de vitesse ACC (avec fonction Stop & Go) et le Lane Assist qui se repère par rapport au marquage au sol et propose une correction de trajectoire en cas d’écart. Mais, le système – qui fonctionne jusqu’à 60 km/h – nécessite cependant de garder au moins une main sur le volant. VW a prévu par ailleurs une sécurité en deux temps (signaux acoustique et visuel, puis petit coup de frein) pour inciter le conducteur à reprendre le contrôle.

La Passat propose également un système d’aide au stationnement pour les remorques. Il permet de manœuvrer facilement en calculant l’angle idéal de braquage quand on veut garer le véhicule. C’est une évolution du Park Assist qui, lui-même, se bonifie dans sa version 3.0 en autorisant le stationnement automatique dans des places plus étroites.

Dotée de capteurs avancés, la berline de Volkswagen sera aussi connectée. La marque a prévu le système MirrorLink pour connecter les smartphones (sauf Apple) et des services « on line » (places de parkings disponibles, prix des carburants, recherche locale avec Google, points d’intérêt avec Wikipedia) liés au GPS. Il est même possible pour les passagers de piloter le multimédia à bord à partir d’une tablette, grâce à une liaison Wi-Fi. Un autre point fort sera le tableau de bord numérique à affichage actif, permettant de donner la priorité à la navigation, l’éco-conduite ou les données de bord. Un système flexible et évolutif.

Un mot enfin des motorisations. VW va proposer comme sur la Golf une version hybride rechargeable, avec une autonomie de 50 km en mode électrique. Côté diesel, la nouveauté vient d’un 4 cylindres TDI à double turbo de 240 ch pour un couple de 500 Nm, aussi performant qu’un V6 mais bien plus sobre.

Bilan : une Passat qui se rapproche des standards en vigueur chez Audi.

Copyright Carfutur.com