Focus 2014-2

Ford a profité du Mobile World Congress de Barcelone pour dévoiler la nouvelle version de la Focus, la voiture la plus vendue au monde. Une version qui s’enrichit d’équipements électroniques.

Pourquoi présenter la Focus à Barcelone et non pas à Genève ? Simple. La marque à l’ovale joue la carte de la connectivité depuis quelque temps et le salon de la téléphonie mobile était le cadre idéal pour mettre en avant SYNC 2, son système multimédia. Celui-ci inclut un écran tactile haute définition de 8 pouces et des commandes vocales plus évoluées pour contrôler plus facilement la radio, la navigation GPS, la climatisation et les téléphones mobiles compatibles. Au passage, le SYNC s’enrichit d’un affichage en deux zones avec le détail des intersections, l’indication vocale des noms de rues, des vues en 3D des bretelles de voies rapides et du paysage, ainsi que des informations issues du Guide Michelin et du Guide Vert Michelin.

Ford a aussi renforcé le contenu technologique de la Focus.

Ce modèle est le  premier de la gamme à étrenner un système de stationnement semi-automatique à la perpendiculaire, une nouvelle technologie qui permet de se garer en marche arrière entre deux véhicules sur des places « en bataille ». La présence de deux capteurs à l’arrière permet d’ajouter au passage deux fonctions : l’alerte de véhicule en approche (qui avertit le conducteur qui sort d’une place en marche arrière si un véhicule approche en dehors de son champ de vision) et l’aide à la sortie de stationnement pour les places en créneau.

Autres nouveautés : une évolution du freinage automatisé Active City Stop (qui fonctionne désormais jusqu’à 50 km/h, au lieu de 30 km/h sur le modèle actuel), l’assistance pré-collision (avec une plus longue portée et à des vitesses plus élevées) et une fonction d’alerte et d’indication de distance qui déclenche un signal visuel à trois niveaux (vert, jaune puis rouge) avant d’émettre une alerte sonore. L’éclairage adaptatif gagne aussi en efficacité, avec sept niveaux d’intensité selon la vitesse, l’angle du volant et la distance des obstacles.

 La nouvelle Focus reçoit par ailleurs le système Ford MyKey déjà présent en Europe sur les Fiesta, B-MAX, Tourneo Connect et Transit Connect. Il s’adresse en particulier aux jeunes conducteurs et consiste en une seconde clé programmable qui limite la vitesse maximale et le volume de l’autoradio, coupe le son de l’autoradio si les ceintures de sécurité ne sont pas bouclées et empêche de désactiver les équipements de sécurité comme l’ESP et l’Active City Stop.

En ce qui concerne les motorisations, la seule avancée notable est la présence de palettes au volant pour les versions avec boîte automatique. La Focus sera la première en Europe à bénéficier du 1,5 litre essence EcoBoost (150 et 180 ch) et proposera également le 1,5 litre diesel TDCi de 95 ou 120 ch. Seul moteur essence non hybride de sa catégorie sous la barre des 100 g/km de CO2, le 1 L EcoBoost reste bien sûr au catalogue.

Copyright Carfutur.com