Nissan

Pas vraiment de nouveautés sur le front de l’électrique à Genève. La marque japonaise présente cependant une version à sept places de son utilitaire électrique.

C’est paraît-il suite à des demandes de la part de compagnies de taxis, de transferts VIP, d’hôtels et de familles nombreuses ( !) que le constructeur a anticipé de plusieurs mois la déclinaison en taille XXL de son e-NV200. Lequel existe déjà en cinq places.

Cette version à sept places du ludospace 100 % électrique dispose donc de deux sièges à l’avant, trois au milieu, et deux à l’arrière. La seconde et la troisième rangée sont toutes deux rabattables pour libérer un grand volume de coffre. Notez au passage que la seconde rangée se glisse vers l’avant et que la troisième se rabat sur les côtés, afin d’augmenter l’espace de chargement – déjà considérable – de 2,94 m². Nissan souligne qu’il s’agit d’une capacité unique dans sa catégorie et suffisamment importante pour transporter trois vélos sans les démonter. Lorsque les trois rangées sont en position standard, la capacité de bagage sous le cache rétractable s’élève à 443 litres, et même jusqu’à 870 litres lorsqu’elle est mesurée jusqu’au toit.

En ce qui concerne le confort, cette version sept places est équipée de l’air conditionné à l’arrière. Les passagers de la troisième rangée en bénéficient aussi.

Pas de changement en ce qui concerne les performances. Comme le e-NV200 Evalia 5-places, cette version est dotée de série d’un port de recharge rapide CHAdeMO. Ce standard donne accès à plus de 1 500 emplacements, dont 250 environ en France.

Déjà utilisé par des compagnies de taxi (comme Taxi Electric au Pays-Bas et C&C Taxis au Royaume-Uni), mais aussi par de grandes flottes telles que DHL Express en Italie, et APM, société du groupe Maersk, le fourgon électrique de Nissan constitue une alternative au diesel sur ce segment.

Copyright Carfutur.com