L’éditeur de cartes numériques, leader mondial dans son domaine, a – comme vous le savez peut être – été racheté il y a déjà quelques années par Nokia (de la même façon que Tele Atlas appartient à TomTom). Son intégration est maintenant un peu plus évidente au sein du géant finlandais de la téléphonie. Navteq fait maintenant partie de la division « location and commerce » de Nokia, au même titre que la division Nokia Maps, qui propose des cartes du monde entier sur les mobiles de la marque et surtout de la navigation connectée. De l’avis des experts, les développeurs de Nokia Maps ont une certaine avance dans ce domaine. Ils viennent d’ailleurs de le montrer sur le tout nouveau Lumia, le premier Windows Phone commun à Nokia et Microsoft, avec un système de guidage Nokia Drive. Le logiciel se distingue par une cartographie 3D et un affichage en position paysage qui est adapté à l’automobile. Il recherche des adresses on line (qu’on peut partager via les réseaux sociaux) et vous amène jusqu’à destination, y compris à pied.

 

Le PDG, Stephen Elop, a annoncé que « Nokia Drive était juste le commencement, que les cartes et la navigation sont une manière de se connecter au monde réel avec en plus des informations. Cela vous aide à aller d’un point A à un point B, mais en allant un peu plus loin, il y a moyen de relier ces informations avec des activités alentours ».

La bonne nouvelle pour Navteq est que la société va pouvoir collaborer plus étroitement avec les ingénieurs de la téléphonie. Et cela permettra de prendre une longueur d’avance sur l’étape d’après, car si l’éditeur de cartes est très fort sur l’embarqué, il s’agit maintenant de préparer l’arrivée des GPS connectés en voiture. De plus en plus, les systèmes de navigation vont aller chercher de l’information (trafic, météo, points d’intérêt, horaires…), par de la 3 G ou du Wi Fi, pour enrichir l’expérience de navigation. L’ergonomie et la facilité d’accès à ces infos seront essentielles. Justement, Nokia qui a su développer des logiciels de guidage avec un accès aux données d’un simple clic, et sans quitter l’application, va pouvoir aider Navteq.

Pour donner une idée de l’imagination des développeurs de Nokia, ils intègrent par exemple sur les smartphones les infos sur le transport public, la fonction Nokia Pulse, qui permet de géolocaliser les photos et Live View qui permet d’avoir de la réalité augmentée pour obtenir le nom d’une rue en utilisant la caméra du smartphone.

Il y a sûrement des idées qui pourront être utilisées dans l’automobile.

Copyright carfutur.com