« We dit it ! » : comme promis dans le calendrier, Tesla Motors, le fabricant de voitures électriques très tendance de la Silicon Valley, a livré les premières « Model S » vendredi dernier. Une berline élégante de 7 places, dont l’autonomie va de 260 à 480 kilomètres selon la batterie choisie (et 8 ans de garantie). Apres la Roadster, dont 2,300 modèles sont en circulation, le cahier des charges Model S était : prix américain à partir de 49,000$, performance, sécurité, design et technologie. 10,000 commandes dans le monde ont déjà été enregistrées.

L’enjeu est de taille, car Tesla a ses fans mais aussi ses détracteurs qui ont récemment vivement critiqué les ambitions démesurées du constructeur, tout comme le prêt « généreux » accordé par l’état en 2010  (465 millions de dollars) donnant un coup d’accélérateur à l’entrée en bourse.

Le Gouverneur de Californie était présent, rappelant combien ce projet a exigé de « courage, risques et argent ». Il n’a pas hésité d’ailleurs à s’exclamer, dans son enthousiasme, que cette voiture est fabriquée en Californie, « l’Etat qui dirige le Pays, si ce n’est le monde ».

La cérémonie, en direct de l’usine de Frémont, rappelle les shows de lancement d’Apple. Pas étonnant, le maitre de cérémonie George Blankenship, ayant été à l’école de Steve Jobs lorsqu’il dirigeait le développement des Apple Stores. Aujourd’hui Directeur Design et Développement des magasins Tesla, il a d’ailleurs un style qui nous rappelle les belles heures des lancements de Mac ou d’i-Phone. Gadget tendance : la clé de la voiture, qui en est une reproduction miniature où l’on peut cliquer sur les différents éléments pour les ouvrir (coffre, capot, portes etc.). Il fallait y penser !

En présence de toutes les équipes, les voitures sont donc parties à la rencontre de leur premier propriétaire. Dans la vidéo de l’événement, on voit Gilbert Passin, Ingénieur Français ancien de Toyota, qui est à la tête des opérations de fabrication de Tesla depuis 2010.

Tesla représente aujourd’hui 2,000 employés et travaille désormais au prochain lancement : une voiture accessible a partir de 30,000 $. Le Président et fondateur Elon Musk est un ardent lobbyiste d’une taxe carbone CO2 qui selon lui marquerait un vrai tournant en faveur des véhicules électriques.

Video : first model S test drive

E.Gazay

Copyright carfutur.com