Lauréat pour la seconde fois du concours d’idées* lancé par le département des Yvelines, et dont le thème était « Véhicule intelligent-Ville du futur », Akka Technologies veut accompagner la mutation de l’automobile vers la mobilité du futur. Le cabinet conseil en ingénierie, spécialiste de l’automobile, mais aussi de l’aéronautique et de l’énergie, veut développer avec ses partenaires** un véhicule électrique capable de rouler en mode automatisé, afin de revenir vers son lieu de stationnement et sa borne de recharge sans conducteur à bord. Il a pour nom MobiLink.

Ce concept va reprendre la même plate-forme technologique que l’Astute Car (le projet lauréat du premier appel d’offres). Il se distinguera donc par une ergonomie optimale pour l’utilisateur (commandes tactiles, gestuelles et vocales), un poids réduit par un allégement des structures du véhicule, une autonomie énergétique accrue, et une sécurité du passager renforcée.

Mais surtout, MobiLink sera la première voiture électrique bi-mode : son conducteur pourra choisir entre la conduite manuelle et la conduite entièrement automatisée tout en bénéficiant d’un fonctionnement parfaitement sécurisé. Une fonction de réalité augmentée permettra au conducteur de se rendre compte de la capacité d’anticipation du véhicule en mode automatique (vision de ce qui va se passer avec quelques secondes d’avance). Cette solution rassurera et sécurisera l’utilisateur face au changement d’habitude inhérent à ce mode de pilotage.

Pendant ce temps, à bord, les passagers pourront se relaxer et communiquer. Ils auront accès à des services et une connectivité semblables à ceux dont ils disposent à leur domicile. La mobilité deviendra plus conviviale, d’autant que MobiLink pourra aussi favoriser le co-voiturage, en passant par les réseaux sociaux.

Ce véhicule du futur va réinventer la mobilité, en se connectant de façon automatique avec des infrastructures spécifiques telles que les parkings ou des voies de circulation dédiées. De plus, un système embarqué (Sarveca) se chargera de dialoguer avec les bornes de recharge. Il pourra trouver celle qui se trouve le plus près et actionner la charge au moment le plus opportun sur le réseau. Mais l’intérêt vient surtout du fait que c’est MobiLink qui se chargera tout seul, comme un grand, de se rendre au parking pour s’ y recharger, sans intervention humaine.

 *Les autres lauréats sont ADM Concept, Induct et AAA Industries

**L’INRIA, ControSys et DBT

 Copyright carfutur.com