4800 km sans assistance, du Kenya jusqu’à l’Afrique du sud : c’est le nouveau défi que se fixe le constructeur monégasque. Une aventure humaine et technique qui a pour but de montrer la fiabilité et la résistance du véhicule électrique.

Citroën Berlingo, I presume ? Sur les traces du docteur Livingstone, et en hommage à la croisière jaune d’André Citroën, voici une croisière verte organisée par Venturi. La firme dirigée par Gildo Pallanca Pastor a décidé de faire rouler un Berlingo VP (dont il fournit la chaîne de traction électrique) sur les pistes africaines. Ce n’est pas une promenade de santé, car Mission Africa prévoit un périple de plus de 4 800 km à partir du Kenya jusqu’à l’’Afrique du Sud, en passant par la Tanzanie, la Zambie et le Botswana.

Le départ aura lieu le 11 mai prochain à Nairobi, au pied du Mont Kilimandjaro. Le trajet se poursuivra à travers les grands parcs et réserves de Tanzanie et Zambie, au bord du lac Victoria puis du delta de l’Okavango au Botswana pour se terminer un mois et demi plus tard en Afrique du Sud, à Johannesburg.

Le pilote sera Xavier Chevrin, qui avait déjà accompli une expédition similaire de Shanghai à Paris. Il reprend donc le volant d’un véhicule électrique « powered by Venturi ». Ce modèle de série sera toutefois équipé de 2 batteries supplémentaires, de façon à lui donner une autonomie de 500 km. Une sage précaution car, si l’infrastructure de charge est embryonnaire en France, elle est inexistante en Afrique.

Cette traversée sera réalisée sans la moindre assistance technique et sans reconnaissance. Les recharges se feront sur place, au gré des rencontres avec les habitants. Au-delà de l’exploit technique, la démarche est aussi de réaliser un état des lieux dans une des zones les moins bien équipées au monde, puisque 65 % des Africains n’ont pas encore accès à l’électricité

Pendant ce périple, Xavier Chevrin transportera dans son véhicule tout le matériel nécessaire au tournage d’un film-documentaire ainsi qu’un paramoteur électrique qui lui permettra de réaliser des prises de vues hors du commun, en survolant sans bruit les nombreux grands parcs et réserves naturelles que comptent ces pays. Un film sera ainsi produit à l’issue du voyage, reflétant la beauté des paysages et la richesse des rencontres mais également les nombreuses initiatives qui sont entreprises en Afrique pour la protection de l’environnement.

Copyright carfutur.com