Il ya eu beaucoup de buzz autour de Uber ces derniers temps. L’application de voiture de service à la demande qui permet aux utilisateurs de commander un conducteur professionnel avec un simple clic de souris ou de smartphone  est devenu un moyen sûr et populaire de se déplacer. Ce service est disponible dans des villes américaines les plus importantes ainsi que Londres, Paris et Amsterdam. Le temps d’attente est minime et le service fiable. Il ya juste un hic : le coût. Une course Uber coûte environ 50 pour cent de plus que ce que vous paieriez pour parcourir la même distance dans un taxi. Et quand la demande est forte, comme à la veille du Nouvel An, les prix montent encore.

Comment trouver un service équivalent et moins cher ?

C’est là qu’intervient l’App Sidecar (Sidecar Ride sur l’Appstore) lancée en Juin dernier à San Francisco. Sidecar est un service de covoiturage dédié que nous pourrions appeler en français « taxivoiturage » ou « tacovoiturage ». Capture d’écran 2013-02-23 à 08.39.52 Capture d’écran 2013-02-23 à 08.37.26 Capture d’écran 2013-02-23 à 08.37.44Voici comment cela fonctionne: l’application invite l’utilisateur à indiquer son lieu de prise en charge, il choisit ensuite le conducteur le plus proche et enfin le lieu où il veut aller. L’application utilise le GPS pour indiquer aux conducteurs où aller chercher la personne à transporter. L’application affiche à quelle distance est le conducteur, quelle est la voiture la voiture qu’il conduit et quand il arrivera.

Alors, quelle différence par rapport à Uber ? Pour commencer, il est beaucoup moins cher. C’est aussi moins cher que de prendre un taxi. A la fin de la course, l’application affiche un prix suggéré calculé par rapport à ceux que d’autres ont payé pour parcourir un trajet équivalent. Vous pouvez ajuster le prix et vous pouvez aussi ne rien payer du tout.

Sidecar compte plus de 500 pilotes dans la Bay Area et a organisé des milliers de tours à San Francisco et à Seattle où le service a été lancé en novembre dernier.

Ce succès commence à gêner Uber qui pourrait bien dévoiler à son tour son propre service de covoiturage en Californie.

http://www.side.cr

Copyright carfutur.com