L’OVE et l’Avere-France, association professionnelle pour le développement du transport et de la mobilité électriques, lancent les « Trophées des Villes Electromobiles », en partenariatavec l’Association des Maires de France, EDF.Cette distinction sera attribuée tous les ans aux collectivités territoriales se montrant particulièrement volontaristes dans l’impulsion d’une dynamique de mobilité durable, et en particulier électrique, sur leur territoire.

Pour faire face aux défis environnementaux, préserver la qualité de l’air et décongestionner les cités, la mobilité durable est un des enjeux majeurs de ce siècle.Le plan national des véhicules électriques et hybrides annoncé par Jean-Louis Borloo en octobre dernier illustre la forte implication du gouvernement dans le développement de la mobilité électrique.En parallèle de l’accompagnement de la filière industrielle française, les collectivités ont un rôle à jouer pour stimuler ce marché émergent autant que pour répondre à la demande de l’opinion publiquede plus en plus soucieuse des questions environnementales et sociétales.Avec les Trophées des Villes Electromobiles, l’Avere-France propose de distinguer les villes qui se seront montrées particulièrement volontaristes dans le déploiement de la mobilité électrique.Pour cette première édition, toutes les villes de plus de 10 000 habitants sont invitées à concourir.Le choix des Villes Electromobiles de l’année prendra en compte :

  1. les politiques et dispositifs d’incitation à l’acquisition ainsi qu’à l’utilisation des véhicules électriques (VE1)
  2. le nombre de véhicules électriques utilisés dans les flottes des collectivités et pour les transports en commun
  3. toutes initiatives, innovations, organisations ou projets favorisant la mobilité électrique
  4. la communication (événements, expositions…)

La mobilité électrique étant en phase de démarrage, rares sont les collectivités ayant déjà mis en oeuvre tout ou partie de ces actions. C’est pourquoi les projets en cours – politiques ou actions – même non encoreopérationnels, seront pris en compte dans les critères de sélection.

Et les petites villes ont autant de chance que les grandes agglomérations de devenir lauréates, les projets ou actions mis en oeuvre étant indexés sur le nombre d’habitants.

Les collectivités peuvent se porter candidates jusqu’au 15 octobre 2010 en remplissant un questionnaire qui leur permettra de faire connaître leurs politiques, actions et projets autour de la mobilité électrique : aides àl’achat, stationnements dédiés aux VE, infrastructures de recharge, nombre de VE de flottes et dans les transports en commun, systèmes de VE en libre service, plateformes de livraison de marchandises en modeélectrique, expériences originales…

Le jury se réunira fin octobre 2010. Il sera composé d’un panel de membres et administrateurs de l’Avere-France et des partenaires de l’opération.La cérémonie de remise des trophées aura lieu lors du salon des maires en novembre prochain.

1. Le terme « véhicules électriques » ou VE, inclut les véhicules électriques et hybrides rechargeables

Philippe Brendel