Selon un baromètre* publié par les Echos, il s’avère que le seul Volkswagen investit en recherche et développement – avec une enveloppe de 6,25 milliards d’euros – plus que Peugeot, Renault, Michelin et Valeo réunis ! L’argument a de quoi faire mouche en pleine campagne présidentielle.

En Allemagne, on trouve 5 acteurs de l’automobile (Volkswagen, Daimler, Bosch, BMW, Continental) dans le top 10 des sociétés qui investissent le plus en R&D. VW occupe le premier rang suivi de Daimler. En France, on n’en trouve que deux (Peugeot et Renault), qui sont respectivement 3ème et 4ème. Ces constructeurs sont dans la norme, avec une part du budget consacré à la recherche dans la norme (4,5 %). Mais, ils ne jouent tout simplement pas dans la même cour. Et que dire d’un Continental qui dépense trois fois plus qu’un Michelin…

Si l’on élargit la comparaison au top 20, on trouve 4 acteurs de plus en Allemagne (Porsche, ZF, Hella et Mahle) dont 2 grosses PMI. En France, seulement 2 qui sont pourtant des joyaux de notre industrie (Valeo et Michelin, respectivement 12ème et 13ème).

L’Allemagne a su préserver un tissu industriel, avec des sous-traitants de qualité qui accompagnent des marques puissantes à l’export et très axées sur l’innovation.

Si VW mène un effort très important avec l’ensemble de ses marques** pour devenir le leader mondial à l’horizon en 2018, on peut noter que les principaux allemands (VW, Daimler et BMW) font jeu égal avec les japonais (Toyota, Honda et Nissan), qui sont pourtant des champions en la matière.

*2011 Eu Industrial R&D Investment Scoreboard

**Volkswagen, VW Utilitaires, Audi, Seat, Skoda, Bentley, Bugatti, Lamborghini, Porsche

Copyright carfutur.com