La griffe de luxe de Toyota a restylé sa berline. Une évolution qui se traduit par une sécurité active de très haut niveau.
A l’occasion de ce restylage, qui rend la LS un peu plus sexy, Lexus en a profité pour introduire encore plus de technologie et en remontrer aux concurrents directs que sont Audi, BMW et Mercedes. Ainsi, cette gamme de grandes berlines (dont l’incroyable LS600h) embarque toute une panoplie d’aides à la conduite.
Une voiture qui reste dans sa file : La LS se repère en fonction des marquages au sol pour détecter toute déviation de la trajectoire. En cas d’écart, dû au vent ou aux irrégularités de la chaussée, le système LKA (Lane Leep Assist) procède à une correction au volant. On pourrait presque lâcher les mains et laisser l’auto gérer le maintien dans la file.
Une voiture qui aide à mieux voir : Lexus introduit la vision de nuit (Lexus Night View) et la gestion automatique des feux de route (Adaptive High-beam System).
Une voiture qui surveille le conducteur : comme sur la génération précédente, une caméra à infrarouge détecte la position de la tête. Si le conducteur ne regarde pas de face alors qu’un danger menace, une alarme va retentir. Lexus ajoute à cela la surveillance des paupières pour détecter tout risque d’endormissement. Le freinage automatique est activé si les yeux restent fermés.
Une voiture qui anticipe sur le danger : l’arme fatale a pour nom A-PCS (Advanced Pre-crash Safety system). Lexus prétend que c’est le système le plus avancé de l’industrie automobile. Il combine un radar millimétrique, une caméra stéréo et des projecteurs à infrarouge. Qu’il s’agisse d’un piéton, d’une voiture ou de tout autre obstacle, le système A-PCS alerte le conducteur pour qu’il puisse prendre la décision adéquate. En cas de non réponse, et pour peu que la différence de vitesse ne soit pas supérieure à 40 km/h, la voiture va jusqu’à freiner toute seule.
Voir la vidéo :
Voir la vidéo :


Une surveillance sur les côtés et à l’arrière : comme chez ses concurrents, Lexus propose désormais l’anti angle mort (Blind Spot Monitor). Un autre système (Rear Pre-crash Safety System) détecte avec un radar l’arrivée d’un véhicule par l’arrière, quand la voiture est à l’arrêt ou en mouvement et active les feux de détresse pour attirer l’attention et éviter ainsi la collision. Si le choc est inévitable, la LS déclenche prépare l’appui-tête et le dossier des sièges pour atténuer les lésions.

Copyright carfutur.com