Avec 3.031.300 vélos vendus, la France est le 3ème pays européen consommateur de cycles.
Selon l’Observatoire du Cycle, les ventes de cycles 2010, en baisse de 3,5%, se traduisent par une situation assez contrastée :
– Le vélo mobilité poursuit sa croissance (27% du marché total en 2010 contre 17% en 2000) En 2010, cette évolution est soutenue principalement par les ventes de vélos de ville, vélos pliants et vélos à assistance électrique de +10%. Progression importante des ventes de vélos à assistance électrique, près de 40.000 unités vendues soit + 60% !
– La part des achats de vélos pour une utilisation loisirs continue de décroitre mais reste prépondérante, elle passe de 73% à 63% sur 10 ans. Les VTT adultes et enfants constituent la famille leader avec près de 50% du marché total.
– Le marché des vélos sportifs, reste stable à 10% environ grâce à l’évolution des ventes de vélos course et VTT haut de gamme.

En 2010, les constructeurs français ont livré 845.000 vélos dont 80% sur le marché national et 20% à l’exportation. 2.200.000 vélos ont été importés. L’activité industrielle et commerciale du cycle en France regroupe 12.000 emplois.

Remarque : Le VAE est en train de s’imposer peu à peu sur notre marché. Le VAE est encore trop méconnu des consommateurs et des entreprises. Il fait souvent l’objet de moquerie par ceux qui ne l’ont jamais essayé. Pourtant il représente bien une alternative crédible au tout voiture sur des petites et moyennes distances urbaines et periurbaines d’autant qu’il permet d’éviter les inconvénients du vélo traditionnel et de parcourir ces trajets à des vitesses moyennes élevées. D’après La Poste, contrairement aux cyclomoteurs, il n’est pas accidentogène.

Source Conseil National des Professions du Cycle