Après la peur des OGM, du bug de l’an 2000, du virus H1N1, du tabac, de l’alcool, du soleil, de la nuit, de la retraite, du cholesterol, du train à vapeur, du diesel, de l’essence et des martiens ….. une peur quasi millénariste de plus : la peur du véhicule électrique. Les pessimistes, les rétro de tout poil, les lobby anti VE vont se déchainer : pas assez de bruit (à cause des aveugles, mais alors quid des sourds ?), pas assez d’entretien (effets sur la filière réparation), bilan CO2 controversé, pas assez d’électricité, pas assez d’autonomie, trop tôt, trop tard, mais peur des chinois car eux n’ont pas peur… Cet article de l’Usine Nouvelle montre bien nos difficultés à imaginer autre chose que notre passé et nos peurs qui s’accumulent.

Lire l’article sur l’usine nouvelle.com