Au Mondial de l’Automobile, on pourra voir une application prometteuse qui repose sur la technologie sans contact NFC. Elle permet de déverrouiller avec un mobile les portes du véhicule et de sécuriser l’accès dans le cadre de l’auto partage.

Le concept a été développé par ADM Concept, une société d’ingénierie de l’ouest parisien qui travaille déjà sur l’auto partage avec des boitiers*, en liaison avec Orange Business services. L’idée est d’utiliser la ligne téléphonique afin de transmettre à tout moment, et à distance, les instructions et les codes cryptés qui vont être stockés sur la carte SIM du téléphone. Le téléphone mobile Orange se comportera comme une carte à puce sans contact, grâce à la technologie NFC (Neaf Field Communication). Grâce aux codes sécurisés, contenus dans la carte SIM, le smartphone permet de débloquer la porte de la voiture. Le conducteur peut ainsi accéder à bord.

Les véhicules en auto-partage seront équipés pour permettre l’échange et la vérification des données, entre l’électronique de bord et le mobile NFC.

La seconde étape est l’accès à la Keybox, qui contient la clé de contact et les papiers du véhicule. Il s’agit d’une boite sécurisée** qui s’adapte parfaitement à l’espace réservé initialement au gobelet (et qui en reprend d’ailleurs la forme) situé directement à proximité du chauffeur. L’ouverture de la Keybox est électrique. Elle ne peut se faire que par un ordre spécifique donné à l’ordinateur de bord. Un système d’affichage donne en une fraction de seconde des informations sur la disponibilité du système. La boite est également équipée d’un microphone et d’un haut-parleur permettant la prise de contact avec l’opérateur de la flotte ou de l’auto-partage.

Pour ADM Concept, la technologie NFC – en plein essor sur les mobiles et éprouvée – permet désormais d’équiper facilement tous les véhicules d’une flotte d’entreprise.

*Pour Renault avec Twizy Way à Saint-Quentin et Veolia (Peugeot Ion, Citroën C-Zéro)

**à l’aide de deux capteurs, le premier étant directement connecté à l’alarme du véhicule et le second sur le micro-processeur du système.

Copyright carfutur.com