Le projet Seine Aval Véhicule Électrique (SAVE), la plus grande expérimentation de France avec une centaine de véhicules électriques de l’Alliance et plus de 200 points de charge, est en ordre de marche. Les premiers véhicules ont été livrés à leurs utilisateurs, les premières bornes de recharge ont été installées chez les clients et le réseau commercial Renault est prêt.

C’est dans la concession Renault de Mantes-la-Ville que les partenaires porteurs du projet, l’Alliance Renault-Nissan et EDF, appuyés par la Région Ile de France, le Conseil Général des Yvelines et l’EPAMSA (l’Établissement Public d’Aménagement du Mantois Seine Aval), en collaboration avec Schneider Electric et Total, ont inauguré ce jeudi 7 avril le démarrage effectif de SAVE. Tous les clients en possession de leur véhicule électrique étaient réunis à cette occasion.

Cet évènement marque la première phase du déploiement opérationnel de l’expérimentation qui se déroulera entre mars 2011 et juillet 2012.

L’Alliance Renault-Nissan fournit une centaine de véhicules électriques, pilote l’expérimentation et étudiera les usages clients et les services associés, notamment ceux liés à la communication embarquée et débarquée (tracking des flottes, services connectés à bord du véhicule et à distance). EDF participe au déploiement de l’infrastructure de charge (200 points), à l’analyse des comportements des utilisateurs vis-à-vis de la charge, ainsi qu’à l’expérimentation des modèles économiques. Schneider Electric contribue à la réalisation des infrastructures de charge et aux dispositifs de gestion de l’énergie associés et Total installera des points de charge rapide dans deux de ses stations service.

Ce projet a reçu le soutien du Fonds démonstrateur de recherche dans le cadre d’un appel à projets géré par l’ADEME sur les véhicules à faibles émissions de gaz à effet de serre.

Source Renault

Communiqué de presse SAVE