Le pneumatique est un organe de sécurité essentiel dans la conception d’un véhicule puisque c’est lui qui assure le seul point de liaison avec le sol. De plus, il est responsable, pour une grande partie, du comportement dynamique de la voiture.

Tous les manufacturiers mondiaux soucieux de garantir une sécurité accrue, travaillent toujours plus à la composition de gommes de haute technologie  pour une adhérence et une endurance toujours plus performantes, un bon pneu devant conserver l’intégralité de ses qualités sa vie durant.

Notre manufacturier national, premier ou deuxième manufacturier mondial selon les années, a conçu un nouveau pneumatique Primacy 3 qui se veut être un produit leader dans le domaine de la sécurité.

Pour ce faire, il s’est appuyé sur une étude menée par  l’institut de recherche allemand VUFO Gmbh, expert en accidentologie, qui révèle des statistiques plutôt inattendues :

70% des accidents se produisent sur sol sec,

60% à vitesse réduite en zone urbaine,

75% en ligne droite (dont 20% sur sol mouillé),

25% en virage (dont 50% sur sol mouillé).

(Source VUFO : sur 20 000 accidents survenus en 10 ans dans une région allemande représentative des conditions routières présentes en Europe)

Le premier objectif d’un pneu performant est la réduction au maximum des distances de freinage. Des tests effectués en 2011 par des organismes de contrôle indépendants (TÜV SÜD et IDIADA) ont fait ressortir que le nouveau Primacy 3  procurait le meilleur freinage sur sol sec comme sur sol mouillé, la meilleure adhérence en virage sur sols mouillés.

L’OVE était présent fin octobre à Valencia pour tester sur plusieurs ateliers le nouveau pneu dont la commercialisation est prévue en février 2012.

Nous avons obtenu les mêmes résultats que ceux annoncés par TÜV SUD et IDIADA :

– Sur sol sec : pour passer de 80 km/h à l’arrêt, le freinage était plus court de 1,00 mètre comparé aux 4 leaders concurrents (avec une BMW série 3).

– Sur sol mouillé : pour passer de 80 km/h à l’arrêt, la distance de freinage était plus courte de 1,50 mètre (avec une Volkswagen PASSAT).

– Sur sol mouillé et en courbe – virage à 60 km/h : malgré un décrochage inhérent à la vitesse, l’adhérence permettait une correction aisée de la trajectoire (avec une Mercedes-Benz classe E).

En dernier lieu, nous avons pu constater que le pneu présentait une meilleure résistance au roulement.

Selon Michelin, ce nouveau pneu présente une meilleure efficacité énergétique et une plus grande longévité kilométrique. Il est destiné essentiellement à équiper des berlines et des compactes disposant de jantes de 15 à 18 pouces, qui représentent une partie importante des véhicules d’entreprise.

Il est à noter que tous les pneumatiques porteront dès novembre 2O12 un étiquetage obligatoire, en vue d’informer le consommateur sur la qualité des pneumatiques en matière de freinage sur sol mouillé, de performance énergétique, et de niveau sonore extérieur.

Ce dispositif obligera les manufacturiers à travailler systématiquement sur ces 3 critères, garantissant ainsi à l’avenir un marché du pneu de qualité et une sécurité renforcée, attente principale du consommateur.

Monique Buntic

Copyright carfutur.com