RIVE

A l’occasion des RIVE* 2013, PSA et Bosch ont présenté deux prototypes de 3008 électriques. La technologie explorée par les deux partenaires pourrait se retrouver dans des véhicules de série.

En avant-première, PSA et Bosch ont donc choisi Alès et ses rencontres sur le thème de la voiture propre pour présenter le 3008 « Full Electric « du projet OpEneR (Optimal Energy Consumption and Recovery). Il s’agit d’un projet inscrit au 7ème PCRD et entrant dans le programme « Green cars » au niveau de l’Europe. Ce projet de recherche vise à accroître l’autonomie des futurs véhicules hybrides et électriques grâce à une gestion optimisée de l’énergie.
Les deux 3008 de ce projet ont été dérivés de la version Hybrid4 et en reprennent la machine électrique sur l’essieu arrière. PSA et Bosch ont simplement remplacé le moteur HDI de 136 ch par un moteur électrique, de telle sorte qu’on obtient une puissance cumulée de 110 kW. Les deux partenaires ont également ajouté une batterie lithium-ion de 40 kWh et d’un poids de 500 kg, autorisant une autonomie de 200 km. Une autonomie qui peut être étendue par une gestion intelligente de l’énergie à bord et par une communication du véhicule avec son environnement (autres véhicules et infrastructure).
Lors de notre essai, nous avons pu constater que l’intérêt de ce prototype est de pouvoir fonctionner avec un ou deux moteurs électriques selon les conditions de roulage. La propulsion est assurée avec deux ou quatre roues motrices. Le 3008 OpeNeR intègre par ailleurs un mode roue libre issu d’un Stop Start de dernière génération, ce qui permet de gagner quelques km supplémentaires au niveau de l’autonomie. Les deux prototypes embarquent par ailleurs des innovations liées au freinage, dont un ESP adapté aux véhicules électriques et hybrides (récupérant l’énergie au freinage et rechargeant la batterie) et un système d’amplification (iBooster) de la force de freinage à vide.
Voir le diaporama : s.joomeo.com/51d427eeab954
A ce jour, les 3008 OpEneR de PSA et Bosch ont déjà parcouru plusieurs milliers de kilomètres. La volonté du constructeur français est de poursuivre les recherches avec ces véhicules, sans pour autant présager une application en série.
*Rencontres Internationales des Véhicules Ecologiques

Copyright Carfutur.com