308RHybrid

Au salon de Shanghaï, la marque au lion va dévoiler un concept qui applique la technologie hybride rechargeable à la 308 dans une version Fast & Furious.

500 ch et quatre roues motrices, rien que ça… C’est Peugeot Sport qui s’est penché sur la 308 R Hybrid, afin d’appliquer des technologies issues de la compétition sur une plateforme de série (en l’occurrence l’EMP2). Le résultat se traduit par un 4-cylindres essence 1.6L THP de 270 ch (un record pour cette cylindrée), couplé avec une machine électrique d’une puissance de 85 kW (115 ch), reliée à la boîte de vitesse à 6 rapports. La voiture intègre également une machine électrique, de mêmes caractéristiques, sur le train arrière.

Le défi était de proposer une chaîne de traction hybride plug in qui repousse les frontières de la sportivité sur le segment pour procurer des performances extraordinaires.

Résultat : la 308 R Hybrid, qui atteint 250 km/h en pointe (vitesse limitée électroniquement), accélère de 0 à 100 km/h en à peine 4,0 secondes, et couvre le 1000 m départ arrêté en seulement 22 secondes. Et tout cela pour des émissions de CO2 de seulement 70 g/km, grâce à sa batterie lithium-ion de 3 kWh.

Véritable bête de course avant tout, la 308 R Hybrid affiche un rapport poids/puissance de 3,1 kg/ch.

A l’intérieur, le sélecteur disposé sur la console centrale commande les quatre modes de conduite :

– Le mode Hot Lap, le plus performant, délivre l’intégralité du potentiel des trois sources de puissance pour atteindre un total de 500 ch et le couple maximal de 730 Nm. A noter que la voiture peut décélérer à l’aide des machines électriques sur l’intégralité de la plage de vitesse, c’est-à-dire depuis 250 km/h. Le freinage récupératif aide ainsi à recharger la batterie.

– Le mode Track délivre 400 ch et 530 Nm, principalement par le moteur essence et la machine électrique arrière. La machine électrique avant agit comme un boost complémentaire lors des accélérations.

– Le mode Road est particulièrement destiné à un usage routier avec une puissance de 300 ch et un couple de 400 Nm. Le moteur essence délivre tout son potentiel avec une assistance de la machine électrique à l’arrière lors des accélérations.

–  Le mode ZEV fait prioritairement appel à la machine électrique arrière pour propulser la 308 R HYbrid. La machine électrique avant intervient en fonction de la pression exercée par le conducteur sur l’accélérateur.

En attendant la suite d’Hybrid Air, Peugeot nous propose le R Hybrid. Subtil, non ?

Copyright Carfutur.com