Lamborghini:CarfuturPlus fort que McLaren avec sa P1 et Ferrari avec la remplaçante de l’Enzo, la Veneno de Lamborghini établit de nouveaux standards.

Longtemps, la Bugatti Veyron a tenu le rôle de la voiture la plus chère du monde. Un titre que comptaient bien lui disputer McLaren avec sa P1, ou encore la firme de Maranello pour La Ferrari (un nom pompeux au possible), deux modèles hors normes et conjuguant au passage un moteur électrique avec le moteur thermique. Mais, c’était compter sans Lamborghini. Pour ses 50 ans, la vénérable marque italienne – qui fait partie du groupe Volkswagen – a sorti un modèle qui ne sera produit qu’à trois exemplaires. Ils sont déjà vendus, malgré un prix de 3 millions d’euros, hors taxes

La Veneno, c’est son nom, est une voiture de course au look bestial à côté de laquelle la torturée Aventador ferait presque low cost. Avec une puissance de 750 ch pour 1450 kg (un poids plume obtenu grâce à un châssis en fibre de carbone et une coque en polymères), ce missile sur 4 roues accélère de 0 à 100 km/h en 2,6 s et atteint 355 km/h. Ce bolide n’intègre pas de technologies dérivées de la F1, comme le font McLaren et Ferrari pour leur dernier modèle, mais il offre les mêmes performances que les monoplaces.

Aussi extravagante qu’inutile, la Lamborghini Veneno montre qu’il existe encore des passionnés prêts à casser leur tirelire pour une auto d’exception.

Copyright carfutur.com