Après les leaders d’opinion et les médias au Mondial de l’Automobile, les constructeurs ciblent désormais le Parlement Européen de Strasbourg pour faire avancer la cause de la pile à combustible et du réseau de remplissage.

C’est ainsi qu’il faut interpréter l’évènement Drive ‘n’ Ride qui a démarré hier. Pendant deux jours, parlementaires, conseillers politiques et autres acteurs clés peuvent essayer six modèles différents de voitures électriques à hydrogène conçues par Daimler, Honda, Hyundai, Intelligent Energy, Opel et Toyota. Les participants ont également l’occasion d’assister au remplissage des véhicules grâce à une station de distribution d’hydrogène fournie par Air Liquide, la première de ce genre à Strasbourg.

Ce road show fait également suite aux annonces des gouvernements en Allemagne, au Royaume-Uni et dans les pays scandinaves qui se sont dits prêts à soutenir l’introduction de véhicules électriques à hydrogène et de stations de distribution.

A titre d’exemple, le gouvernement allemand a annoncé que le nombre de stations présentes sur son territoire passerait de 14 à 50 d’ici 2015. D’autre pays européens, comme la France et les Pays-Bas, envisagent également la possibilité de déployer l’hydrogène sur leur territoire.

Copyright carfutur.com