La 208 Hybrid FE présentée à Francfort se situe même en dessous et rejette moins de CO2 qu’une prius plug in. Mais avec des technologies de pointe.

Peugeot 208 HYbrid FE

L’annonce a produit son petit effet. Lors de sa conférence de presse, le patron de Peugeot, Maxime Picat, a annoncé que la 208 HYbrid FE avait dépassé ses objectifs. Elaborée en partenariat entre Peugeot Sport et Total, cette hybride de compétition fait mieux qu’une hybride rechargeable avec 46 g de CO2/km, soit une consommation de seulement 1,9 l/100km. Et non pas avec un diesel, mais avec un moteur essence à trois cylindres.

Evidemment, le cahier des charges était plus radical avec des matériaux composites ultra légers (200 kg de moins), des composants dérivés de la 908 HY4 et des pneus spéciaux préparés par Michelin. Pour arriver au même résultat sur la voiture de monsieur tout le monde, il va falloir que les ingénieurs de Peugeot et ses fournisseurs arrivent à travailler sur l’allègement, le rendement du moteur, l’hybridation (pourquoi pas Hybrid Air) et la connectivité.

Un défi qui semble possible techniquement, mais avec une contrainte supplémentaire : le prix.

Copyright Carfutur.com