308 conso

A travers son Prix Auto Environnement, la MAAF a décidé de récompenser doublement la marque au lion pour sa 308. Une façon de saluer les efforts réalisés par la marque française, tant pour le diesel propre que pour l’essence.

Voilà qui va faire tousser Anne Hidalgo et ses amis verts : le moteur 1,6 L BlueHDI 120 ch de la 308 a été distingué par un jury de journalistes spécialisés. Ces experts ont en effet reconnu que PSA proposait, avec l’entrée en vigueur de la norme Euro 6, un diesel plus propre. Ce moteur combine à la fois un filtre à particules additivé et une catalyse SCR qui, avec l’aide d’un additif à base d’urée, réduit fortement les NOx et encore plus le CO2. Le diesel au même niveau de pollution que l’essence : cela méritait bien un coup de pouce de la part de la MAAF. Et tant pis si le progrès technologique va à l’encontre des idées reçues, en particulier celles qui ont cours à la mairie de Paris.

Cela ne veut pas dire que le jury est vendu à PSA, ou au « lobby du diesel ». Il préfère d’ailleurs le moteur essence à 3 cylindres combiné à un turbo que l’on retrouve également à bord de la 308. Le 1,2 L e-THP (110 ou 130 ch) a été doublement adoubé, puisque c’est lui qui permet à la compacte Peugeot de recevoir le prix spécial et de se distinguer de la concurrence. Une mention méritée pour une marque qui a été très sévèrement critiquée, et qui avec la 308 propose une alternative très crédible à la Golf.

En récompensant également la Peugeot 108 VTi, la BMW i3, la Toyota Auris Touring Sport, le Mitsubishi Outlander PHEV, la future génération de moteurs SKYACTIV de Mazda, ainsi que la marque Toyota pour son action en faveur des hybrides, le Prix Auto Environnement de la MAAF prend acte des évolutions du marché. Et montre ainsi que l’avenir de l’automobile ne s’écrit pas en noir ou blanc.

Copyright Carfutur.com