FordMWC2015_Focus-Electric_01

Ce n’est pas à Genève, mais au Mobile World Congress de Barcelone, que la marque a choisi de dévoiler la nouvelle Focus Electric. Un modèle revu et combiné avec une application pour smartphone.

La nouvelle Focus Electric affiche une puissance de 145 ch et une autonomie de 150 km. Le constructeur américain ne donne pas beaucoup plus de détails, mais il précise que la vitesse maximale de 137 km/h. Autre information à retenir : le chargeur embarqué de 6,6 kW entièrement intégré peut fournir 100 km d’autonomie en 2 à 3 heures de charge, et autour de 150 km d’autonomie avec 3 à 4 heures de charge à partir d’une station de recharge 32 Ampères.

Sur la nouvelle version, le freinage régénératif permet de capturer jusqu’à 95 % de l’énergie cinétique perdue au cours du freinage et une fonction innovante “Coach freinage” encourage le freinage progressif pour ramener plus d’énergie vers la batterie. Par ailleurs, l’interface de l’ordinateur de bord « SmartGauge » calcule et affiche l’autonomie basée sur l’énergie restante, sur le style de conduite du conducteur avec des critères d’évaluation comme le freinage et l’accélération, mais aussi sur l’utilisation d’accessoires tels que la climatisation et le système audio.

La Focus Electric de nouvelle génération utilise également le système SYNC 2 avec écran tactile et commandes vocales. Celui-ci se double d’une application My Ford Mobile qui permet également aux conducteurs de programmer les temps de charge et de régler la température de l’habitacle avant leur départ. Accompagnée par un site Internet dédié et disponible pour iOS et Android, l’appli se connecte à la voiture via un modem intégré qui envoie les données directement à un serveur distant.

MyFord Mobile informe les conducteurs des économies de CO2 qu’ils réalisent. L’application indique par exemple les gains équivalents à l’énergie nécessaire pour combler un ballon d’exercice ou une montgolfière. Les notifications et autres alertes permettent également aux conducteurs de savoir quand ils ont atteint certaines distances en mode zéro émission, comme la distance équivalente à un voyage autour du monde. Ce retour d’expérience personnalisé indique comment l’autonomie pourrait être améliorée, par exemple, en optimisant le freinage régénératif. Les conducteurs peuvent également suivre leurs habitudes de conduite au fil du temps et surveiller la façon dont les changements de comportement influent sur la consommation d’énergie.

Enfin, l’application utilise des cartes intégrées (HERE) qui peuvent aider le conducteur à localiser sa voiture, préparer des itinéraires et trouver les stations de recharge les plus proches.

Copyright Carfutur.com