Zoé Haute Normandie (2) La région a décidé de rajouter un bonus de 5000 € pour inciter à l’achat d’un VE et aide les entreprises quand elles veulent installer des bornes. Un dispositif destiné à donner un coup de pouce à la Zoé, dont des composants sont fabriqués  à l’usine de Cléon.

Ayant pour ambition de devenir l’une des premières Eco-Régions de France, la Haute Normandie a voté le 7 avril une série de mesures :

–        un bonus de 5000 € pour les particuliers (limitée à 150 véhicules, à raison de 1 par ménage),

–        une aide de 50 % (plafonnée à 25 000€) pour l’acquisition d’infrastructures de charge (matériel et installation) et de véhicules 100 % électriques (5 000 € par véhicule) dans la limite de 5 véhicules,

–        une aide de 50 % pour les collectivités locales (plafonnée à 25 000 €) pour l’achat de véhicules 100 % électriques (5 000 € par véhicule) qui peut aussi être utilisée pour installer des infrastructures de recharge,

–        une aide pour les établissements publics d’enseignement avec un taux supplémentaires de 20 % (en plus des 50 % habituels d’aide au financement des véhicules de services) pour l’achat d’un véhicule 100% électrique neuf. Les bornes seront réalisées et financées à 100% par la Région.

Il n’y pas à dire : c’est une offre très généreuse…

Le seul problème, c’est que ces dispositifs vont venir grever le budget de la région, alors que la tendance est aux économies. Mais surtout, ils entrent en vigueur à une période où le véhicule électrique semble en perte de vitesse en France. Le marché a décroché de 47 % en mars, avec des immats en recul de 76 % pour la… Zoé. On peut en tout cas s’attendre à un sursaut dans les prochains mois, au moins en Haute-Normandie. L’Alsace avait également réussi à doper les ventes en doublant le bonus des VE.

Copyright Carfutur.com