La région de Belfort serait-elle une exception  culturelle ? On pourrait le penser, eu égard au profil de Jean-Pierre Chevènement, qui a longtemps été maire de la ville… Toujours est-il est que ce territoire, qui vient d’accueillir le congrès Mobilis*, à l’initiative du pôle de compétitivité Véhicule du Futur, a profité de l’événement pour présenter en avant-première la F-City en version hydrogène. Baptisée H2, cette version intègre un prolongateur d’autonomie avec une pile à combustible (fournie par Michelin) et une batterie lithium-ion. C’est un exploit technique, car cet équipement ne pèse que 120 kg et double l’autonomie, par rapport à des batteries nickel-métal-hydrure.

Le projet a été monté en à peine un an, avec l’appui du pôle Véhicule du Futur et le FC Lab, un labo de Belfort spécialisé dans l’hydrogène. Et le plus fort c’est que la voiture de FAM Automobiles sera officiellement reconnue le 14 décembre comme la première voiture à hydrogène homologuée en France.

Ce n’est pas tout. Sous l’impulsion du pôle, et avec le concours de l’Institut Pierre Vernier à Besançon, le projet Moby Post vise à développer et à livrer 10 véhicules à hydrogène pour La Poste. Les modèles, qui font l’objet d’un cahier des charges spécifique**, seront prêts pour 2013. Le point fort du projet est son mode vertueux, du soleil à la roue, avec un hydrogène vert obtenu à partir de panneaux photovoltaïques. Le carburant est stocké sous forme gazeuse et à faible pression (4 à 5 bars), 300 g d’hydrogène suffisant pour une autonomie de 50 km.

Et il y a encore mieux. Des Kangoo à l’hydrogène circulent même en région Franche-Comté. Plusieurs projets sont en préparation dans la région, mais il ne faut pas le répéter….

C’est un joli pied de nez par rapport à PSA et Renault qui, interrogés par les instances de la recherche française, continuent de faire une moue dédaigneuse par rapport à l’hydrogène. Le premier mise sur l’hybride diesel, le second sur l’électrique. Et pendant ce temps l’Allemagne accélère sur la pile à combustible.

*Congrès sur la mobilité urbaine qui a lieu tous les ans en alternance entre la Franche-Comté et l’Alsace.

**1 m de large et capable de porter 100 kg de courrier.

Copyright carfutur.com