Kia Soul élecrique par OVE

Sur un marché français déjà bien encombré, le constructeur coréen veut faire la différence par des prestations de qualité et un look décalé.

Dérivé du modèle de série, un véhicule compact et un peu haut sur pattes, le Soul EV est assurément le plus fun des modèles électriques du marché. On peut l’essayer au Mondial, au show room éphémère de l’avenue de la Grande Armée (jusqu’au 19 octobre), mais aussi dans le réseau puisqu’il est lancé en France à l’occasion du salon.

Lors de notre parcours urbain, dans les environs de la porte de Versailles, nous avons pu apprécier le silence et les performances de ce modèle. Son moteur électrique de 81,4 kW, avec un couple de 285 Nm, réagit bien aux sollicitations et permet de s’insérer aisément dans le trafic. Au choix, le conducteur peut opter pour un mode normal, une conduite éco et une fonction B (comme brakes) qui amplifie la récupération d’énergie au lever de pied. Ce dernier mode a pour effet de surligner en vert les mentions « Eco Electric » et « Soul », en bas du tableau de bord. L’écran central indique également un niveau d’éco-conduite, qui se matérialise par un arbre teinté de vert.

Avec une batterie rechargée à 84 %, le compteur affichait une autonomie de 138 km au départ (ramenée à 154 km si on coupait la clim’), et la même à l’arrivée au terme d’une boucle de 8 km. L’autonomie revendiquée de 200 km en cycle NEDC est sans doute plus proche d’un bon 150. Ce qui est déjà un bon point.

Ce qui nous a séduits, c’est l’approche de Kia pour préserver l’autonomie de la batterie (dont la technologie lithium-ion-polymère est coréenne, avec une capacité de 27 kWh). Les ingénieurs ont développé des technologies permettant de réduire la consommation d’énergie au niveau de la climatisation et du chauffage, grâce notamment à une pompe à chaleur. Par exemple, une commande « driver only » permet de n’aérer que le poste de conduite, au lieu de gaspiller de l’électricité pour l’ensemble de l’habitacle. Le tableau de bord affiche la conso énergétique de l’autoradio, de la clim et de l’électronique de bord. Il mémorise également celle des trajets (km, conso moyenne).

Comme sur d’autres modèles, le GPS affiche le rayon d’action possible en fonction de l’autonomie et indique les stations de recharge les plus proches.

Le Soul EV ne s’accompagne pas d’une application pour smartphone (du moins pour l’instant). Mais, on peut programmer la recharge et la température de la climatisation depuis le tableau de bord.

Dernier élément, et non des moindres, le Soul EV est garanti 7 ans ou 150 000 km. Ce qui est à ce jour unique sur le marché.

Copyright Carfutur.com