AudiA l’occasion du CeBit, qui a lieu en ce moment à Hanovre, le groupe Volkswagen présente un certain nombre d’innovations dont le cockpit des futures voitures automatisées.
Et le clou du spectacle, c’est James 2025. Sous ce nom, qui fait penser à un pseudo de messagerie, se cache un cockpit futuriste. Il a été conçu par Audi et préfigure ce que l’on trouvera à bord de nos voitures au cours de la prochaine décennie.
Le mode Auto Pilot s’active par intermittence. Dès qu’il est enclenché, le volant et les sièges adoptent une autre position et l’éclairage s’adapte. Le mode autonome s’affiche au tableau de bord, ainsi que sur un autre écran tactile, qui sert aussi au multimédia.
On note au passage que la pédale d’embrayage a disparu, ce qui est symbolique (mais, il reste encore des pédales). D’ailleurs, l’écran central affiche le message « please take over » pour inciter le conducteur à reprendre la main et utiliser son pied droit. Il suffit de pousser le volant pour le réactiver.
Ce cockpit du futur a été présenté à Angela Merkel et à David Cameron, qui venaient pour l’inauguration de ce gigantesque salon.
Voir l’album photo :

Le groupe Volkswagen a également pris la parole sur le thème de l’informatique embarquée. Il a indiqué qu’il était partisan du « Big Data », mais sans vouloir faire du « Big Brother ». Il en appelle d’ailleurs au reste de l’industrie pour que l’automobile ne devienne pas un « data monster ». Tout en respectant la sphère privée, le constructeur utilisera les données disponibles pour alerter le conducteur en cas de risques liés à la météo et au trafic.
Au Cebit, le premier groupe européen présente également son savoir-faire dans la voiture connectée et l’électrification.

Copyright Carfutur.com