JLR_UrbanWindscreen_InvisibleAPillars

Très impliqué dans le développement de la réalité augmentée à bord des voitures, le groupe veut améliorer la visibilité en ville et aider les conducteurs à mieux se repérer.

On connaissait déjà le capot transparent, un concept épatant pour le tout-terrain et qui permet de voir comment se positionnent les roues par rapport au terrain en utilisant l’image d’une caméra, reflétée selon un procédé dérivé de l’affichage tête haute directement sur le capot. Voici à présent le pare-brise urbain panoramique virtuel.

L’idée est d’offrir une visibilité extérieure à 360°, avec les montants de toit qui deviennent invisibles quand le conducteur a besoin de changer de direction. Pour ce faire, chaque montant intégrerait un écran projetant l’image de caméras extérieures couvrant les angles morts normalement créés par les montants A, B et C.

On mesure l’intérêt de la technologie. Les piétons, les cyclistes et les autres véhicules deviendraient ainsi visibles tout autour de la voiture. De plus, en associant ces montants transparents à l’affichage tête haute (en haute définition grâce à la technologie laser), le mouvement des autres usagers de la route pourrait être mis en évidence par le biais d’un halo se déplaçant sur le pare-brise virtuel de la voiture.

Concrètement, quand le conducteur tourne la tête pour regarder par-dessus son épaule lors d’un dépassement, ou quand le véhicule arrive à un croisement, le système pourrait automatiquement rendre les montants gauche ou droit transparents.

Jaguar Land Rover va même plus loin. Les ingénieurs estiment qu’en connectant la voiture à l’infrastructure routière et aux entreprises locales, via le cloud, le système pourrait fournir des renseignements allant du prix du carburant au nombre de places de stationnement disponibles afin d’éviter au conducteur d’avoir à faire ce genre de recherche lui-même. La voiture connectée pourrait aussi faciliter la navigation en recommandant au conducteur de se repérer à un restaurant ou un magasin, plutôt qu’un nom de rue.

Et ce n’est pas fini… Dans la mesure où la façon la plus efficace de se rendre à une destination, c’est encore de suivre une personne qui connaît la route, l’équipe Jaguar Land Rover réfléchit à un « véhicule pilote ». On pourrait donc suivre à terme l’image d’une voiture projetée devant le conducteur et qu’on pourrait donc suivre jusqu’à destination. Un peu comme le véhicule « follow me » qui guide les avions dans les aéroports.

Copyright Carfutur.com