Les mois d’embellie que nous avons connus pendant et après l’été sont maintenant derrière nous. Le marché du véhicule particulier électrique retombe peu à peu faute d’une offre produit réellement attirante. La marché souffre toujours de l’absence de la Zoé dont on verra les livraisons  en nombre significatif vers la fin du premier trimestre si tout va bien. Pour entrer dans le détail des immatriculations, notons la relative bonne tenue de la Ion (92 exemplaires) et de la C0 (59 exemplaires), les stocks se vident peu à peu. Après de longs mois d’absence, Bolloré immatricule de nouveau des véhicules ( 79 Bluecar). MIA maintient son petit rythme avec 42 immatriculations, Nissan aussi avec 38 exemplaires de sa Leaf.

Les véhicules utilitaires électriques voient une bonne croissance de leurs immatriculations même si celles-ci sont encore bien inférieures aux espoirs qu’ils ont suscités.

Les véhicules hybrides ne se portent pas trop mal. Le marché est toujours dominé par le groupe Toyota-Lexus (1660 véhicules), le Groupe PSA devient de plus en plus présent sur ce marché avec 1120 exemplaires.

Au global, il n’y a pas de quoi pavoiser mais la tendance reste positive.

Copyright carfutur.com