C’est la douche froide en plein hiver. Les immatriculations de véhicules particuliers électriques de décembre sont maintenant connues : 231 immatriculations. C’est le deuxième plus mauvais mois de l’année après la faiblesse du mois de juin qui a obligé des constructeurs comme PSA à brader leurs stocks. C’est moins qu’en janvier 2012 (311), une baisse de 56% par rapport au mois de décembre de l’année dernière. Et pourtant les premières Zoé sont arrivées sur le marché (36), mais c’est insuffisant pour combler la chute de la C0 (13) et la disparition de Bolloré. Au total ce sont 5 663 voitures particulières électriques qui auront été immatriculées en 2012, soit une augmentation de 115 %. Les VPE représentent une part de marché de 0,30%, c’est encore bien faible pour déstabiliser le règne du diesel. Ces chiffres ne devraient pas s’améliorer en ce début 2013, les rumeurs annoncent en effet les livraisons de Zoé aux particuliers vers la mi année.

Capture d’écran 2013-01-07 à 14.51.05

Concernant les véhicules utilitaires électriques, les chiffres sont également décevant : 237 immatriculations en décembre. Un augmentation des immatriculations de 39 % en 2012 par rapport à 2011 et une part de marché de 0,95 % sur ce segment des véhicules utilitaires. L’effet Kangoo ZE et la mobilisation des grosses entreprises du plan Bailly tardent à se faire sentir…

Capture d’écran 2013-01-07 à 14.51.24

Les véhicules hybrides en revanche ne se portent pas mal : 3 567 immatriculations en 2012, un total de 26 479 sur l’année soit une part de marché de 1,39 % et une augmentation de 85% par rapport à 2011. L’arrivée de PSA avec ses hybrides diesel aura boosté le marché. Pas mal !

Capture d’écran 2013-01-07 à 14.51.40

Copyright carfutur.com