Les immatriculations de véhicules particuliers électriques continuent de croître en janvier 2012 : 311 immatriculations contre 100 au mois de janvier de l’année précédente. : 300% d’augmentation. Certes ce pourcentage ne veut pas dire grand-chose tellement la référence 2011 était basse, mais il n’empêche que le mouvement peut être considéré comme encourageant. Une bonne moitié de ces 311 véhicules est assurée par Bolloré (153 voitures). Vient ensuite MIA (68). Peugeot est en baisse (35), Citroën s’effondre (13) et Renault ne performe pas non plus avec sa Fluence (31). Vivement la Zoé !

En VUL électriques, ce sont 179 immatriculations en janvier 2012, chiffre dont près des 2/3 sont assurés par le Kangoo.

En matière d’hybrides, la croissance est sensible par rapport à l’année dernière (1006 véhicules contre 888 en 2011) mais elle cache des mouvements étonnants : baisse de 43% de Toyota (357 vs 633) et ce malgré l’introduction de l’Auris Hybride. Peugeot apparait maintenant dans le classement, notamment avec sa 3008 Hybrid 4 (272) en attendant les 508. Puis viennent Lexus (159), Honda (150) et Audi (35).

Le démarrage n’est pas mauvais mais reste encore trop lent pour que l’année 2012 soit vraiment considérée comme l’année du décollage du VE. L’essai devra donc être vite transformé.

Copyright carfutur.com