GM-4GLTE

Le nouveau réseau LTE aiguise l’appétit des constructeurs automobiles.  Dans la course au haut débit mobile, GM entend prendre une longueur d’avance.

Bon nombre de constructeurs (Audi, BMW, Cadillac, Mercedes, Toyota…) ont déjà eu l’occasion de présenter des prototypes connectés à la 4 G. Mais, à ce jour, General Motors est le seul à avoir une stratégie affirmée en la matière. Le groupe américain vient d’annoncer un accord en ce sens avec l’opérateur AT&T pour offrir le haut débit mobile dès 2014 aux Etats-Unis et au Canada, sur l’ensemble de ses marques (Buick, Cadillac, Chevrolet et GMC).

La 4 G a été déployée plus tôt, de l’autre côté de l’Atlantique, et 300 millions de personnes pourront en bénéficier d’ici la fin de 2014. GM entend toutefois offrir ce type de connectivité dans d’autres parties du monde, y compris l’Europe.

General Motors, qui a pris un certain nombre d’initiatives ces derniers temps (Siri chez Chevrolet, interfaces My Link et Cue), y voit un moyen de doper l’utilisation de services à bord, lui qui a justement décidé de s’ouvrir à des développeurs pour bénéficier de nouvelles applications. Avec un débit 10 fois supérieur à la 3 G, la nouvelle norme de téléphonie mobile permettra d’accéder à du streaming en vidéo sans rupture, du téléchargement et de bénéficier à bord de hotspots Wi-Fi partageant la connexion entre plusieurs appareils.

Précisons toutefois que l’américain n’est pas le seul à avoir des vues sur le nouveau réseau LTE. BMW a l’intention de proposer un kit de connexion 4 G pour profiter de ses services embarqués (en 2,5 G avec une puce embarquée et en 3 G quand ils transitent par les applications pour smartphones).

Copyright carfutur.com