En marge du salon de Detroit, la marque à l’ovale a dévoilé un de ses projets de recherche : un volant doté de capteurs et capable de mesurer le niveau de stress du conducteur.

Volant Ford by OVE

On savait déjà que Ford travaillait sur des capteurs, à même de mesurer le rythme cardiaque du conducteur. Ce système, pouvant être relié au système SYNC de communication embarquée (de façon à alerter un médecin en cas de problème) avait été présenté sur le concept Evos, lors du dernier salon de Francfort, il y a déjà plus d’un an. Mais Ford va plus loin. Plutôt que d’instrumenter le siège, ce qui pose quelques problèmes pratiques, le constructeur américain a choisi de placer des capteurs sur le volant. Avec une logique semblable à celle des équipements de salles de gym, où on place les mains pour mesurer la fréquence cardiaque, Ford a donc imaginé un volant sensitif, capable de mesurer le niveau de stress. La solution a été présentée à un panel international de blogueurs, sous la forme d’un simulateur.

Les capteurs sur le volant permettent de mesurer, non seulement le rythme cardiaque, mais aussi la sueur, la chaleur et même la respiration. Le volant incorpore notamment deux caméras qui analysent les réactions du conducteur. Les données servent à dresser le profil du propriétaire de son véhicule et à adapter la réponse, en particulier au niveau des systèmes d’aide à la conduite, pour favoriser le bien être.

Copyright carfutur.com