La publication du patrimoine des ministres apporte son lot de surprises avec aucun véhicule électrique ou hybride. Par contre, on trouve de vieilles autos, dont une 4L et même une 2 CV.
4 L duflot
Si Arnaud Montebourg est le premier à avoir reçu les clés de sa Zoé, c’était au titre de son portefeuille. Le ministre du Redressement Productif roule à titre privé en Peugeot 407. C’est d’ailleurs l’une des voitures françaises les plus répandues au sein du gouvernement, car on la trouve aussi dans le garage de Vincent Peillon, Marisol Touraine et Sylvia Pinel. De façon générale, la préférence va aux marques nationales, avec une écrasante majorité de Renault (Clio, Twingo, Mégane, Scenic et Laguna pour Thierry Repentin  et même une Vel Satis pour Alain Vidalies). On trouve aussi d’autres Peugeot (206 pour Frédéric Cuvillier, 406 pour Hélène Conway-Mouret,; 607 pour Victorin Lurel) et des Citroën (C3 pour Fleur Pellerin, C4 Picasso pour Jean-Marc Ayrault, DS4 en leasing pour Anne-Marie Escoffier).
Cette dernière ministre roule aussi en Toyota Yaris, made in Valenciennes. Dans les marques étrangères, on remarquera la Hyundai de Christiane Taubira, les Suzuki de Jean-Yves Le Drian et de Kader Arif, la Smart Fortwo de Marie-Arlette Carlotti, la Mini Cooper de François Lamy, les BMW de Michèle Delaunay, ou encore l’Opel Corsa de Benoît Hamon. Mais, si la Corée, le Japon et l’Allemagne sont bien représentés, l’Italie n’est pas oubliée avec une Lancia Ypsilon pour Jean-Yves Le Drian et Michèle Delaunay.
Par contre, aucune voiture électrique et pas plus d’hybride.
Si l’on en croit le patrimoine du site gouvernement.fr, beaucoup de ministres ont abandonné leur voiture (Laurent Fabius, Pascal Canfin, Pierre Moscovici, Dominique Bertinotti,  Manuel Valls, Delphine Batho, Aurélie Filipetti), mais davantage pour les autos avec chauffeur que le vélo ou les transports en commun.
Christiane Tabira revendique pour sa part trois vélos, alors que d’autres collègues roulent en scooter (Najat Vallaud-Belkacem, Kader Arif), voire en moto (Stéphane Le Foll en BMW 650 GS).
Plus étonnant, l’une des ministres écologistes, Cécile Duflot roule en 4L de 2000 et dans une Twingo de 1999. Des autos qui polluent plus qu’un 4X4 récent et qu’il conviendrait de remplacer en profitant du bonus. La palme revient à la ministre des sports, Valérie Fourneyron, qui possède une 2CV de 1976.
Heureusement, le Premier Ministre compense avec son Combi Volkswagen qui permet de faire du covoiturage et de réduire l’empreinte carbone.
Copyright Carfutur.com