Renault_50407_global_fr

Selon le classement établi en Europe par JATO Dynamics, c’est Renault qui a le plus réduit ses émissions et monte sur la plus haute marche du podium. 

Exit Fiat, qui depuis six ans trustait la tête du classement. La marque italienne, qui tourne en rond autour de la 500 L, n’arrive plus qu’en 5ème position avec 118,1 g. Avec huit grammes de mieux, c’est donc la marque au losange qui décroche le  titre. Elle a réduit de 11 grammes ses émissions par rapport à 2012 et affiche une moyenne de 110,1 g. Renault doit en partie ses résultats à la voiture électrique, dont 9 000 exemplaires ont été écoulés en Europe en 2013, mais surtout à la Clio et au Captur (45 % des volumes). Le constructeur français recueille les fruits de ses développements de ses moteurs Energy. PSA est derrière avec Peugeot à la seconde place (114,9 g) et Citroën à la 4 ème (116,2 g). Le groupe tire le bénéfice de ses moteurs 3 cylindres à essence, qui viennent épauler les blocs diesel. Le podium est complété par Toyota, en troisième position avec 115,9 g. Le japonais est aidé par ses modèles hybrides.

La surprise vient de la présence de Suzuki, dans le top 10 alors que le marque n’était même pas dans le top 20 en 2012. A l’inverse, Chevrolet disparaît du tableau. Bonne performance de Ford (7ème) et de Dacia (9ème).

Les ténors allemands ne sont pas à la fête : VW est 11ème et Opel 16ème, alors que le trio du luxe (Audi, BMW, Mercedes) vient fermer la marche. Avec 139,5 g, la firme à l’étoile a encore du retard sur l’échéance de 2015 des 130 g de CO2.

Calculée sur 23 pays, la moyenne européenne s’établit à 126,8 g. Elle passe pour la première fois sous les 130 g depuis que ce classement existe. Le pays le plus vertueux est la Hollande avec 109 g. La France se classe 5ème. A noter que la Suisse se situe en queue de classement avec 144,7 g.

Copyright Carfutur.com