Carvoyant, une startup qui travaille sur le développement d’une plateforme qui vous indiquera exactement la santé générale de votre véhicule (et particulièrement ce que le voyant qui s’allume veut dire) est aujourd’hui prête à envoyer son dispositif  aux adeptes de la première heure ainsi qu’au développeur. Elle a également signé quelques contrats avec des partenaires concessionnaires automobiles, qui seront les premiers à distribuer ce système plus largement à des clients potentiels.

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec ce genre de système, l’offre Carvoyant est quelque peu similaire à celle de société telle que CarMD par exemple, puisqu’il implique également un transmetteur connecté au diagnostique embarqué afin de capter et analyser le flux d’information de l’ordinateur de bord.

C’est ainsi que Carvoyant est à même de savoir ce que le voyant lumineux sur le tableau de bord qui s’allume veut dire tout en creusant l’analyse un peu plus loin. La société veut prévenir de manière proactive les problèmes en alertant sur le niveau faible de batterie par exemple ou même sur la conduite trop rapide d’un jeune au volant.

Fotolia_32970594_XLCependant, contrairement aux autres sociétés du secteur, comme CarMD et AutoMD, ou des applications comme RepairPal, Carvoyant n’est pas un juste un gadget ou une application, il s’agit de développer une plateforme. Sur ce front, la société s’ouvre aujourd’hui aux partenaires développeurs qui pourraient utiliser les données de Carvoyant dans leurs propres applications.

Alors qu’il y a eu beaucoup d’annonces au sujet des voitures connectées ces dernières semaines suite à la convention CES à Las Vegas, le fondateur de Carvoyant et le président Bret Tobey ont tout simplement décidé de ne pas s’y rendre. « Nous avons décidé de ne pas nous rendre à cette convention, de rester à la maison et de commencer à faire des envois. Cela fonctionne bien, nous vendons depuis quelques mois aux concessionnaires et le déploiement progresse ».

Bien qu’il n’ait pas encore le droit d’annoncer qui sont ses partenaires, il confirme un total de 400 unités engagées pour deux concessionnaires actuellement, et se trouve à différents stades de négociations avec d’autres.

« Quand nous nous sommes intéressés à Carvoyant, nous savions que pour faire croitre une économie autour des voitures connectées, il nous fallait trois choses : inévitablement nous avions besoin de conducteurs, de développeurs et bien sur un canal de distribution. Et des concessionnaires automobiles, le dénominateur commun de tous ces services » raconte Tobey.

La société possède à présent une page d’accueil sur laquelle les développeurs et les utilisateurs peuvent s’enregistrer pour obtenir un appareil de Carvoyant, qui commencera à être envoyé en Mars (ou bien plus tôt si un nombre conséquent de demandes est enregistré d’ici là). Cet appareil se connecte au système embarqué, pour ensuite partager les données par le biais d’un réseau cellulaire directement avec Carvoyant. C’est un peu différent de sa mise en place initiale, une application Androïde se synchronisant avec l’appareil et dont la communication se faisait une fois le véhicule parqué et dans la zone Wi-fi de votre domicile.

Le nouvel appareil est vendu au prix de 149$, mais si par chance vous habitez près d’un concessionnaire sponsor, il vous sera alors possible d’obtenir une pleine ou partiale remise sous réserve d’accepter de partager vos donner avec un tiers. Cette décision dépend entièrement du conducteur, cependant il sera de son ressort de prévenir ce tiers lorsque le voyant s’allume ou bien pour tout autre problème au lieu d’être spammé. Tobey insiste bien sur le fait que le but recherché et de créer une plateforme où les usagers et les développeurs ont le contrôle.

Même le slogan de la société insiste sur ce point: “votre voiture, vos données, votre contrôle » (pour les développeurs un autre slogan est déployé, « c’est votre interface de programmation » (API)). Carvoyant a également travaillé avec CloudCar.mobi initiative, il s’agit de convenir d’un contrat concernant les données des véhicules à travers de meilleurs standards.

Pour accéder à la page d’inscription : cliquez ici.

Voir la vidéo:

Source: thechcrunch.com